Depuis lundi, les « Sang et Or » sont en stage bloqué d’une semaine dans la capitale. C’est le premier rassemblement de l’intersaison qui devra être suivi d’un second à Djerba.

Le rythme s’accentue au Parc B. Nabil Maâloul a rassemblé ses joueurs pour un premier stage bloqué d’une semaine à Tunis. Les entraînements se poursuivent au Parc B, et ce premier rassemblement de l’intersaison sera clôturé par un match amical, lundi prochain, contre la formation algérienne du CR Belouizdad. Un premier rassemblement  qui sera ponctué donc par un match amical contre le champion d’Algérie en titre et éventuel futur adversaire en Ligue des champions. Le choix n’est pas anodin en ce qui concerne le premier sparring-partner de l’été. Il en dit long sur les réelles motivations de l’entraîneur qui mettra ses joueurs à rude épreuve dès leur première sortie amicale de l’intersaison. Le message du staff technique est clair : l’objectif suprême de la prochaine saison sera la Champions League et il faut démontrer dès à présent qu’on a les aptitudes minimales pour y être compétitif. Pour rappel, l’EST a adressé une invitation à Al Merrikh en vue de disputer un match amical, toujours au Parc B.

Les U20 en renfort   

Au fur et à mesure que la préparation avance, le groupe prend de plus en plus forme. Après l’arrivée des nouvelles recrues (Mohamed Ben Ali, Houssem Dagdoug, Aziz Fellah, Riadh Ben Ayed et Yassine Meriah), c’est au tour des jeunes du cru de renforcer l’effectif senior. Lundi, les quatre internationaux U20, Malek Mehri, Aziz Abid, Amenallah Memmiche et Raed Bouchniba, ont rejoint les entraînements des seniors après leur participation avec l’équipe nationale à la Coupe arabe de leur catégorie.

Cap sur Djerba !

Un deuxième rassemblement est prévu au programme des « Sang et Or » qui devront mettre le cap sur Djerba à partir du 21 courant et jusqu’à la fin du mois. La veille, l’EST accueillera en amical le club soudanais d’Al Merrikh pour la deuxième sortie amicale de l’été. Encore un sparring-partner de qualité. Attention quand même ! C’est un risque que prend Nabil Maâloul de programmer deux sparring-partners de grande qualité pour les premières sorties amicales de l’intersaison. Car, au moindre faux pas ou même une prestation peu convaincante, les critiques peuvent fuser de partout, d’autant que ces derniers temps, certaines voix se sont élevées pour critiquer les recrutements effectués, estimant qu’il n’y a pas eu de grosses pointures jusque-là. Or, au vu des nouvelles restrictions de la FTF, les clubs tunisiens et pas seulement l’EST doivent piocher essentiellement dans le marché tunisien. Les binationaux peuvent constituer une alternative. Mais là aussi, il faudra mettre le paquet.

Du côté du Parc B, on estime que les recrutements déjà effectués permettent à Nabil Maâloul d’entamer aisément la saison. Les tours avancés de la Ligue des champions ne commencent qu’après le mois de décembre. D’ici là, des ajustements peuvent se faire au mercato hivernal.

Moataz Zaddem, sang et or pour 4 ans

Son nom circule depuis quelque temps et les négociations entre les deux parties ont fini par aboutir. Le milieu Moataz Zaddem a signé, hier, un contrat de quatre ans au profit de l’EST.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire