5 employés de la société SELECTA comparaîtront demain, vendredi, devant le Tribunal de Première Instance de l’Ariana en raison de leur activité syndicale alors que la direction de l’entreprise les accuse de vol, a souligné Mohamed Saïdi, secrétaire général de la fédération générale de l’information relevant de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT).

Dans une déclaration à l’agence TAP, le responsable syndical a indiqué que la direction de l’entreprise a porté plainte contre les syndicalistes afin de les faire taire, soulignant, toutefois, que la fédération respecte les décisions de la justice.

Saïdi a précisé que cette même entreprise avait porté plainte, il y a trois ans, contre des syndicalistes mais le tribunal leur avait rendu justice.

Dans ce contexte, il a souligné que l’UGTT soutient le droit des travailleurs de l’entreprise à l’activité syndicale, estimant que la formation d’un syndicat de base est derrière cette vague de sanctions et d’accusations.

À noter que l’Agence TAP n’a pas réussi à avoir une réponse à ce sujet de la part de la direction de l’entreprise malgré les multiples appels.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire