Après Kingsley Eduwo, c’est au tour d’Alaeddine Marzouki de résilier, avant terme et à l’amiable, son contrat avec l’EST.

Quand on ne tape pas dans l’œil de Maâloul, on n’est pas bien loin de la porte de sortie. Après le Nigérian Kingsley Eduwo, c’est au tour d’Alaeddine Marzouki de résilier à l’amiable son contrat avec l’EST. Alors que son bail courait jusqu’au 30 juin 2023, Marzouki, qui n’a pas réussi à convaincre Nabil Maâloul, a trouvé un accord avec la direction de l’EST pour une issue de sortie du Parc B.

Et si le remue-ménage se poursuit à l’EST, c’est que Hamdi Meddeb n’est plus prêt à continuer à verser des salaires pour des joueurs qui passent le plus clair de leur temps sur les gradins ou, au meilleur des cas, sur le banc des remplaçants.

Comme Kingsley Eduwo, les apparitions de Marzouki étaient rares la saison dernière. Ni l’un ni l’autre n’ont réussi à s’imposer ni dans les plans de Radhi Jaïdi, ni dans ceux de Nabil Maâloul. Ce dernier a décidé de ne garder que les joueurs qui ont du potentiel et habilités à intégrer son système de jeu, Anayo Iwuala notamment. Pour ceux qui n’entrent pas dans ses plans de jeu, direction la porte de sortie.

Trois « Sang et Or » retenus avec les Olympiques

Zied Berrima, Farouk Mimouni et le tout dernier venu, Moataz Zaddem, prennent part, à partir d’aujourd’hui, au stage de la sélection nationale olympique qui se poursuit à Hammamet jusqu’à mercredi prochain.

Liste africaine : le 15 septembre, nouvelle date limite

Exempte du premier tour de la Champions League, l’Espérance de Tunis a, jusqu’au 15 septembre prochain, pour envoyer sa liste africaine au titre du nouvel exercice 2022-2023. La période d’enregistrement débutera le 23 de ce mois. Pour rappel, la CAF avait fixé au départ la date du 15 août pour envoyer les listes des joueurs. Une rallonge dont bénéficient les clubs qui continuent à faire leurs emplettes au mercato estival.

Le volet physique au menu

Si l’aspect tactique prend son lot d’importance en vue de préparer la première sortie amicale de l’été, lundi prochain à 17h00 contre le CR Belouizdad au Parc B, le volet physique n’en est pas moins. Exercices variés sur le terrain, travail dans la salle de musculation du Parc et deux séances, certains jours : le rythme des entraînements monte crescendo. Seul bémol : un temps très chaud, particulièrement lors des séances matinales. Il faut bien souffrir quand on est footballeur professionnel et quand on aspire à remporter la Champions League !

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire