Le programme national de réformes présenté par le gouvernement tunisien au Fonds monétaire international (FMI) sera présenté, début septembre 2022, au conseil d’administration du Fonds , a déclaré le ministre de l’Économie et de la planification, Samir Saeid.

Dans une déclaration aux médias en marge d’un séminaire sur « l’Internationalisation des Entreprises Tunisiennes vers le marché Africain » tenu, mercredi à Tunis, le ministre s’est dit optimiste quant à la conclusion d’un accord avec cette institution financière internationale.

« Le problème ne se pose pas au niveau de la conclusion d’un accord avec le FMI », a indiqué Saeid, soulignant la nécessité d’un accord interne entre toutes les parties afin d’identifier des solutions, compte tenu de la situation critique que traverse l’économie tunisienne.

Il a également écarté une éventuelle augmentation salariale dans ce contexte sans pourtant exclure la possibilité d’une augmentation salariale progressive en cas d’enregistrement d’une croissance économique.

Le ministre a rappelé par ailleurs que la préservation du pouvoir d’achat des familles à faible revenu fait partie, aujourd’hui, des priorités, compte tenu des taux d’inflation élevés.

Des programmes sociaux seront intensifiés, outre l’orientation de la subvention en ciblant directement ces ménages avant de décider une augmentation des prix, a-t-il ajouté.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire