La prochaine assemblée générale  de l’Ordre national des huissiers de justice de Tunisie se tiendra du 29 au 30 juin dans un hôtel à Sousse et sera couronnée par l’élection du nouveau  doyen et des membres du comité national.

Toutefois et selon notre source, l’assemblée générale risque de ne pas se tenir dans cette date en raison du recours déposé le 19 juin à la Cour d’appel de Tunis par trois huissiers de justice suite au refus de leurs candidatures pour les prochaines élections qui seront tenues dans le cadre de l’assemblée générale. Le procès a été fixé pour le 25 juin. Une autre plainte sera déposée et visera l’annulation de l’assemblée élective prévue pour le 30 juin.

Ce recours constitue une  première et un fait inédit qui s’explique, selon notre source, par un manque flagrant de transparence lors de l’élaboration du règlement interne qui a été entachée par d’énormes irrégularités ainsi que sur le plan de la préparation de cette assemblée. Ceci dissimule une volonté de mainmise sur cet organisme de parties qui se reconnaîtront, selon les confirmations de notre source.

Tous les regards sont braqués sur ces prochaines élections aux multiples enjeux et l’on ne sait toujours pas si l’assemblée générale va avoir lieu ou sera annulée en raison du recours déposé par certains des membres  de l’Ordre national des huissiers de justice.

Charger plus d'articles
Charger plus par Samir DRIDI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire