Le Concours des «Jeunes Talents» vise à renforcer son triple positionnement au titre de la formation donnée aux jeunes publicitaires sélectionnés, de la défense ou de la promotion d’une «Grande Cause».
Pour la 2e année consécutive, les Rencontres de Carthage vont se tenir à Tunis avec le soutien opérationnel du Syndicat national des agences de publicité agréées (Sapa), de l’Institut français de Tunisie (l’IFT) et de l’ambassade de France, les 25 et 26 juin, et réuniront des professionnels du monde des médias et de la communication. Organisées par l’Union francophone, ces rencontres s’ouvriront pour la 1ère fois au grand public.
Trois axes de développement ont été retenus pour faire de cette manifestation un grand succès et réaffirmer la position de l’Union comme lieu d’échanges commerciaux et de contenus.

Lutte contre les infox
Une journée de conférences sera dédiée à «L’impact de la transformation numérique sur l’Industrie de la communication publicitaire et des Médias (éditorial et économique) », avec un état des lieux, des propositions et des exemples de réussite, sources d’inspiration pour tous les acteurs présents,
Le Concours des «Jeunes Talents» vise à renforcer son triple positionnement au titre de la formation donnée aux jeunes publicitaires sélectionnés, de la défense ou de la promotion d’une «Grande Cause» (lutte contre les infox (fake news) liées au Climat et à la Santé), et enfin des Prix seront remis aux équipes ayant élaboré les meilleurs projets de campagnes publicitaires. Ils seront encadrés par Nicolas Duménil, directeur de la création de l’agence We Are Social Paris.
La mise en valeur de programmes télévisuels produits au sein des pays de l’Union, à savoir la Tunisie et la France. Le 25 juin au soir, seront projetées deux séries à succès que sont « Affaire 460 » en présence de l’équipe du film, et de « Capitaine Marleau ». Ces projections se dérouleront en plein air à l’Institut Français à partir de 20h00.

«Croissance économique retrouvée»
Les Rencontres de Carthage verront également la participation d’un grand nombre d’invités et conférenciers venus spécialement pour l’occasion, en l’occurrence Claude-Yves Robin, consultant et ancien directeur général de France 2, Gilles Babinet, expert auprès de l’Institut Montaigne, vice-président du Conseil national du numérique et représentant de l’Etat français auprès de la Commission européenne en tant que Digital Champion, Nicolas Duménil, directeur création de l’agence We are Social, Damien Fournier, directeur général d’Havas Genève … et bien plus encore.
De son côté, Christian Cappe, président de l’Union, a déclaré que «La Tunisie est devenue pour l’Union un pays où l’avenir de l’Innovation est en train de s’écrire dans la Région. La croissance économique retrouvée va permettre de mettre à profit son formidable vivier que constitue le niveau de formation de la jeunesse tunisienne!». Et d’ajouter : «La Tunisie, au vu de son positionnement géographique, doit devenir à terme pour l’Union francophone un hub. Les soutiens et l’implication des différents acteurs tunisiens vont permettre de créer cette plaque tournante».

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Economie

Laisser un commentaire