Le choix d’un nouveau président tranchera-t-il le nœud gordien ?

Les tenants aghlabides ont désigné l’ancien président, Mourad Belakhal, pour diriger provisoirement le club, en attendant la tenue d’une AG élective. Le nouveau président avoue que la situation est compliquée, mais il y a une réelle volonté pour redresser la barre avant les élections. Il souligne : «Je n’ai pas hésité à l’appel du devoir malgré mes engagements professionnels. Une unanimité s’est dégagée autour de ma personne et cela m’a encouragé à endosser cette responsabilité qui ne sera pas de tout repos. Je rappelle que la situation matérielle de la JSK n’est pas encourageante! Le club a besoin de ses enfants, hommes d’affaires, dirigeants ou anciens joueurs pour rebondir. Ce n’est un secret pour personne, la situation est difficile, voire critique. Nous espérons concrétiser les promesses des responsables régionaux, à commencer par aider à débloquer la quote-part du financement public qui revient au club pour travailler dans les meilleures conditions». Il est à rappeler que ce comité provisoire continuera à diriger le club jusqu’à la tenue de l’AG élective avant la fin du mois de décembre. En attendant, les fans de la JSK espèrent déceler des signes probants, notamment en l’absence de ressources budgétaires.

Reprise en pente douce

Les joueurs ont repris les entraînements sous la houlette des enfants du club, Hafedh Houarbi et Khaled Guizani. Le staff technique a commencé par un rassemblement du groupe, en attendant la décision des responsables au niveau du choix de l’entraîneur. Les premières séances d’entraînement ont enregistré la présence des joueurs de la saison écoulée, hormis le gardien Saïdi et l’attaquant Addami qui n’ont pas renouvelé leurs engagements. Pour leur part, Gardabbou, Abdennabi, Harbi Nourani et le gardien Hazgui n’ont pas encore repris  avec le groupe et leur absence n’est pas justifiée. Selon des proches du club, ces joueurs sont en pourparlers avec des clubs en L1 et en L2. Les responsables de la JSK club doivent agir et remettre de l’ordre au plus vite.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Sahbi CHAFRA
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire