Le juge d’instruction auprès du Tribunal de première instance de Kasserine a émis, lundi 29 août, deux mandats de dépôt à l’encontre de deux employés de l’une des communes de la région pour escroquerie et saisie frauduleuse de deux certificats scolaires, selon Riadh Nouioui, substitut du Procureur de la République et porte-parole de cette juridiction.

Rappelons que le parquet a autorisé la semaine dernière l’ouverture d’une enquête à l’encontre de deux agents municipaux pour la présentation de diplômes scolaires falsifiés dans leurs dossiers de recrutement. En effet, l’un des certificats d’études présentés porte le cachet d’un établissement scolaire dont la date précède sa fondation.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire