Neuf associations actives dans le domaine environnemental dans le gouvernorat de Gabès ont exprimé leur refus face à la décision de la direction régionale d’assainissement d’installer une nouvelle station de traitement d’eaux usées à l’entrée de l’oasis de Chenini et s’étalant tout au long de la route touristique reliant les villes de Gabès et Chenin.

Les associations ont appelé dans un communiqué publié, mardi, les autorités concernées à retirer la réalisation du projet en raison de ses répercussions négatives sur l’environnement de l’oasis et du circuit touristique de Chenini.

Dans le même contexte, les agriculteurs du groupement de développement agricole de l’oasis de Gabès Centre ont exprimé leur refus dans une pétition en soulignant les dangers écologiques de cette station sur la terre qu’ils cultivent. Ils ont invité, à cet égard, les autorités à trouver des solutions techniques loin de l’oasis.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire