Après la production écrite en arabe, les candidats du concours de la neuvième année ont planché, hier, sur l’épreuve d’anglais qui a duré une heure. Les thèmes proposés dans cet examen ne présentaient pas de difficulté particulière pour ceux qui ont bien révisé le programme d’anglais de la neuvième année de base. Les candidats ont travaillé sur un texte comportant des questions de compréhension sur le thème de la pollution. L’épreuve était composée également d’un exercice de grammaire avec des espaces blancs à remplir, d’un exercice dans lequel le candidat doit relier les termes et les expressions qui vont ensemble ainsi qu’un exercice de production écrite sur les inconvénients de la restauration rapide (fast-food). « J’ai trouvé l’épreuve d’anglais facile. Il s’agit de thèmes classiques sur lesquels nous avons déjà travaillé au cours de l’année scolaire. Nous sommes, d’ailleurs, assez nombreux à avoir terminé avant la fin de la durée impartie à l’épreuve », a observé Nour, une candidate de la neuvième année de base. Aujourd’hui, les élèves devront affronter les épreuves des sciences et de français et achèveront le concours par l’examen de mathématiques qu’ils passeront demain.

Charger plus d'articles
Charger plus par Imen Haouari
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire