Un second match-test en dix jours disputé avant-hier, face au même adversaire, l’AS Réjiche, confirme la victoire initiale 3-1…

Lors d’un match amical disputé lundi 5 septembre au stade du complexe hôtelier Mouradi à Hammam-Sousse, l’ESS a confirmé sa marche positive. Un but sur penalty du milieu relayeur, Oussema Abid, en toute fin de rencontre, offre une troisième victoire consécutive lors des matchs amicaux dont une première réussie face à l’ESHS. Le revenant guinéen, Aly Soumah, a ouvert tôt le score d’un tir à bout portant face au gardien de but adverse, en se retrouvant étrangement seul dans la surface, sans aucun défenseur à sa charge. Mais l’équipe n’a pas su faire le break. Un but précoce auquel a répondu une égalisation de l’ASR de Abdallah Sioud d’une tête imparable à la demi-heure de jeu. A noter que l’ESS a bénéficié de deux penaltys ( grâce au pressing haut et une animation réussie à partir de l’axe de l’attaque), dont l’un d’eux a été raté. Il y a au moins la satisfaction de résultats favorables. Il y a lieu de noter que la préparation a été rythmée et intense sous la férule du coach Mkacher qui a remis de l’ordre dans la maison étoilée. C’est que les préparatifs d’avant-saison vont bon train dans le giron étoilé grâce à une ambiance joyeuse et pleine d’entrain.

Match d’application

Un match d’application s’est déroulé vendredi dernier entre deux groupes de l’équipe, soit l’équipe bleue et celle en rouge, soldé sur le score de 0-3. Le groupe rouge fut emmené par Iheb Msakni et Yassine Amri et celui bleu fut guidé par Soumah, Dhaoui et Abid. A trois semaines du début du championnat, tout semble au beau fixe. La saison écoulée, l’ESS a connu son plus mauvais classement depuis plus de deux décennies avec une cinquième place et une élimination en Coupe de Tunisie, synonyme de saison blanche… Les victoires consécutives face à l’ES Hammam-Sousse et l’ASR 2-0 et 3-1 ne doivent pas occulter le travail de titan qu’il reste à accomplir pour remettre le club sur les rails, dès l’entame du championnat. Le démarrage poussif et hasardeux de la saison dernière ne doit plus se reproduire. Le club doit retrouver son standing et enchaîner les résultats positifs dès le début de saison.

Un travail d’arrache-pied

Application et rigueur sont les maîtres mots des entraînements qui se déroulent au stade Maarouf comme pour annoncer la couleur au cours de la saison à venir. Avec un groupe de près de 30 joueurs, dont une dizaine du cru « Espoirs » , Mohamed Mkacher n’a que l’embarras du choix pour composer son onze de départ. Des joueurs qu’on attend de revoir à l’œuvre comme Mbé, Amri, sont exemptés des matchs amicaux. Ce n’est pas du favoritisme, mais il est souvent admis que les joueurs cadres et expérimentés participent peu ou moins aux premiers matchs amicaux pour laisser place aux révélations. Dans l’ensemble, l’ESS a réussi ses sorties amicales ce qui rassure pour le moment.

En attendant, beaucoup de places sont à prendre et personne n’a une place acquise. Le gardien de but Ali Jemal, qui a connu des hauts et des bas, a une concurrence rude avec Rami Gabsi. Le guinéen Soumah, lui,  laissé aux oubliettes par les anciens coachs, est en train de remonter la pente. Bongonga doit se racheter au même titre que Boutméne.

crédit photo : © Mokhtar HMIMA
Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire