Elle l’a fait face à Caroline Garcia en demi-finale. Ons Jabeur a assommé la Française, confirmant son statut de bête noire. Juste une heure pour arrêter l’élan de Garcia et la faire revenir sur terre, (6-1 et 6-3). Cette Ons Jabeur est un rouleau compresseur dans cet US Open, et elle l’a confirmé avec des victoires pleines et un seul set concédé. Deux mois après Wimbledon, elle se retrouve en finale, encore une fois, en essayant cette fois de l’emporter et de confirmer son extraordinaire saison 2022. Rien à dire sur sa façon de jouer, on a fini par la retrouver. Un premier service fatal ( 8 aces en demi-finale), une diversité de coups et cette agressivité dans les balles qu’elle adresse, et ce sang froid qui la met à l’abri de tout emportement, Ons Jabeur est une équation insoluble pour la plupart des joueuses du circuit puisqu’elle joue un tennis autre, plus beau, plus solide et avec  une maîtrise digne des grandes joueuses. Quel que soit son résultat ce soir, Ons aura marqué les esprits, fait jaser les experts et le public new-yorkais, et, bien sûr, enchanté les Tunisiens et tous ses fans dans le monde.

La nouvelle numéro 2 mondiale affrontera Iga Swiatek, la numéro 1. Un gros calibre même si cette version de Swiatek à l’US Open n’est pas très convaincante avec des victoires laborieuses en 3 sets, en général. Mais ça reste Swiatek qui sait gagner, qui sait user les nerfs de ses adversaires et qui peut, si elle commet moins de fautes directes, imposer son tennis. Cette fois, on prévoit un match plus  équilibré que celui de Rome où la Polonaise était en roue libre. Ons Jabeur sait ce que vaut Swiatek et devrait apprendre de sa finale ratée à Wimbledon quand elle menait 1 set à 0 et a laissé passer une victoire dans ses cordes.

En tout cas, c’est un beau rêve qui se poursuit pour Ons qui donnera tout pour gagner enfin ce premier titre de grand chelem dans sa carrière. Il y a un an, elle rêvait de passer au Top 10, maintenant, elle est 2e et a les moyens de remporter l’US Open.  Extraordinaire et fulminant pour cette championne qui a honoré la Tunisie. Encore un effort avant la grande joie !

R.E.H.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire