Pour Nabil Maâloul, c’est le temps des choix tactiques à moins de 20 jours du coup d’envoi du championnat.

Alors que la nouvelle saison pointe à l’horizon, les «Sang et Or» accentuent leur travail sur le volet tactique. Le week-

end dernier, le staff technique a réparti ses joueurs sur deux matches amicaux. Samedi, l’EST a donné la réplique à l’ESHS. La rencontre s’est soldée par une victoire des «Sang et Or» sur le score de 3 à 1. Dimanche, l’EST s’est contentée de faire match nul avec l’AS Soliman sur le score de deux buts partout.

Selon une source proche du club, le staff technique axera désormais l’essentiel du travail sur les choix tactiques à adopter. Pour ce faire, un match amical est à programmer à la fin de chaque semaine. C’est qu’à moins de 20 jours du coup d’envoi du championnat, c’est le temps des choix tactiques.

Un groupe de 26 joueurs tout au plus !

Depuis le début de la préparation, Nabil Maâloul n’a cessé de donner leurs chances aux jeunes du cru. Alors que la nouvelle saison approche à grands pas, le temps presse pour qu’une formation-type se mette en place, d’autant que les renforts de l’été ont touché les trois compartiments.

Le temps n’est plus donc aux essais. Dans le sillage du club, on pense même qu’il est temps d’arrêter la liste définitive des joueurs qui feront partie de l’équipe première, la saison prochaine. Un groupe de 26 joueurs tout au plus devra être arrêté.

Quelle place pour Coulibaly ?

Malgré l’offre saoudienne alléchante, Fousseny Coulibaly a tenu bon à rester à l’Espérance. Une idée qui ne fait pas l’unanimité dans l’entourage proche du club. Si certains apprécient l’attachement du joueur au club, d’autres pensent qu’il aurait dû partir. Un départ qui aurait été bénéfique financièrement aussi bien pour lui que pour l’EST. Pour rappel, le contrat qui lie Coulibaly à l’EST court jusqu’au 30 juin 2023.

En pratique, Fousseny Coulibaly sera en concurrence avec deux autres milieux défensifs, de surcroît des internationaux, Mohamed Ali Ben Romdhane et Ghaïlane Chaâlali. Une concurrence positive, certes, mais elle pourrait imposer le banc des remplaçants à l’Ivoirien dans certains matches.

Toutefois, s’il sera concurrencé pour son poste de prédilection, à savoir celui de pivot, Coulibaly s’est montré utile la saison dernière, quand le besoin y était, dans l’axe central. L’Ivoirien a dû reculer d’un cran dans certains matches et, à vrai dire, il a rempli convenablement le rôle de défenseur central. Un bon point pour lui ! Verra-t-on Coulibaly titulaire ou remplaçant ? Va-t-il jongler entre les postes de pivot et de défenseur central ? On verra quel rôle lui attribuera Nabil Maâloul la saison prochaine.

Trois « sang et Or» chez les Olympiques

Ils sont trois jeunes à être convoqués, lundi, en sélection nationale olympique. Il s’agit de Moetez Zaddem, Zied Berrima et Farouk Mimouni.

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire