En l’absence de renforts de taille, Ben Sassi s’en va. Le nom de Mourad Okbi circule pour lui succéder.


L’arrivée de Khaled Ben Sassi à la tête de l’équipe senior a été applaudie par les fans aghlabides, vu le désintéressement  de plusieurs techniciens. La mission de Ben Sassi a été courte dans le temps, puisqu’elle n’a duré qu’une semaine consacrée à la préparation et au tri de l’effectif à Kairouan, avant de partir en stage à Tunis. Le technicien a fait son bilan et  a exigé d’autres éléments, vu la modestie de l’effectif à disposition. Selon des proches du club, cette demande n’a pas été acceptée par les dirigeants par manque de ressources financières. L’ambiance est devenue dès lors tendue entre les dirigeants et le technicien. La veille du départ à Tunis, on annonçait le départ de Ben Sassi suite à ce désaccord.  De ce fait, le passage de Ben Sassi à la JSK n’a pas duré longtemps et les Aghlabides se préparent à une nouvelle ère. En attendant la désignation d’un nouvel entraîneur, c’est l’entraîneur-adjoint Mahmoud Dridi, le préparateur physique et l’entraîneur des gardiens qui prennent en charge le groupe.

Une course contre la montre

On parle dans les coulisses du club de plusieurs noms pour veiller aux destinées de l’équipe senior. On retient le nom de l’enfant du club, Mourad Okbi, qui n’a pas encore donné son accord. L’équipe dirigeante va engager une course contre la montre pour trouver un remplaçant à Ben Sassi. La mission du prochain coach ne sera pas facile. Il devra avoir assez d’expérience pour préparer le groupe et éviter la pression qui commence déjà à peser sur les jeunes talents et les nouveaux recrutés.

Bref, il semble que la JSK n’est pas sortie de l’auberge. Les difficultés que connaît le club dépassent la décision du choix du staff technique. Les enfants du club, les anciens dirigeants, les hommes d’affaires de la région et même les anciens joueurs doivent se manifester.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Sahbi CHAFRA
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire