Depuis quelque temps, la température a commencé heureusement à fléchir et on pressentait que bientôt l’automne ferait sa rentrée. Ce qui s’est accompli avec déjà une soirée bien pluvieuse, la semaine dernière, et un petit crachin, depuis hier jeudi. Acceptons-en l’augure et remercions Dieu pour Sa bonté.

Maintenant, c’est à nos agriculteurs de se retrousser les manches et de commencer à préparer la terre pour les labours nécessaires aux grandes cultures. Nous en avons grandement besoin, surtout que les deux grands producteurs (Russie et Ukraine) sont empêtrés dans une guerre qui, hélas, risque de se prolonger et même de s’aggraver. Alors comptons sur nous-mêmes.

T.B.pourquoi

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire