La démission du président provisoire du comité directeur a mis la pression sur les responsables régionaux.

On a pensé, à un moment donné, que les problèmes financiers ne seraient plus résolus, tellement la situation était compliquée ! Mais on a appris récemment qu’une solution était trouvée entre les différentes parties concernées, à savoir le CAB, le gouvernorat, la municipalité et bien d’autres bailleurs de fonds. En effet, les subventions vont désormais être dégagées au profit du CAB via l’équipe féminine de basketball et ne passeront plus par le compte bancaire du club nordiste. Ce sont près de 400.000 dinars qui seraient mis, dans l’immédiat, à la disposition des nouveaux responsables pour pouvoir gérer les problèmes actuels ayant trait particulièrement aux salaires des joueurs et à l’opération de recrutement.

Matches amicaux : mi-figue mi-raisin !

Sur le plan purement sportif, les Cabistes n’ont pas brillé lors de cette période d’avant-saison. Loin s’en faut ! Il faut reconnaître que les conditions n’étaient pas vraiment avantageuses. On s’entraînait l’esprit ailleurs, puisque l’avenir, voire l’existence même du club, était menacé au point que le président du comité provisoire a dû présenter sa démission. C’est dans cette ambiance pour le moins confuse que le CAB a joué contre la JSO (0-2), l’OB (2-0), l’OSB (0-1) et l’équipe libyenne de Swehli (1-0), soit deux victoires et deux défaites. Pas vraiment terrible ! Cependant, l’ensemble «jaune et noir» grouille de jeunes espoirs qui augurent d’un bel avenir, tels que Mokhtar Nasr, l’auteur du but victorieux contre les Libyens, Youssef Azib, Firas Akermi, Mouadh Saidani ou encore Bassam Ben Aissa. Encadrés par les moins jeunes, Yesser Mechergui, Mkadmi, Djerbi, Ben Ameur, Mbarki et les nouvelles recrues, Lourimi et Rhibi, ils apporteront leur soif de jouer et leur fraîcheur physique au groupe. Ils possèdent tous une grande marge de progression ! D’ici le démarrage de la compétition, ils devront s’améliorer davantage…

Charger plus d'articles
Charger plus par Bechir SIFAOUI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire