La saison céréalière a démarré au gouvernorat de Kasserine dans des conditions climatiques optimales avec la chute de quantités importantes de pluie, incitant les agriculteurs à entamer la phase de préparation du sol au labour. Le chef de la direction de la production végétale relevant du Commissariat régional au développement agricole (CRDA) à Kasserine, Omar Saadaoui a indiqué à l’Agence TAP, que 120 mille hectares de grandes cultures ont été programmés à la semence cette année, situées notamment à Jedeliane, Thala, Hydra, El Ayoun et Foussana. À cet égard, les besoins du gouvernorat de Kasserine en semences durant la saison agricole 2022-2023, sont estimés à 6 mille quintaux de blé dur, 5 quintaux de blé tendre, outre 15 quintaux de semence de qualité variable, a-t-il fait savoir, notant que l’Office des Céréales a déjà entamé l’approvisionnement en graines de ses sections régionales à Thala, El Ayoun, Foussana et Feriana. Le responsable a, dans ce contexte, évoqué le problème de pénurie des engrais, due à l’absence de grands fournisseurs dans la région, « qui demeure toutefois un constat généralisé sur le plan national », a-t-il déploré.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire