352 pièces de monnaies anciennes en argent et en cuivre, et deux pierres précieuses ont été saisies à Mahdia, a indiqué jeudi, la Direction nationale du renseignement et des enquêtes douanières (DNRED).

Il s’agit de 349 monnaies en argent et trois pièces en cuivre ainsi que deux pierres précieuses pesant 277 grammes.

Ces pièces archéologiques ont été saisies lors d’une descente réalisée dans une bijouterie à Mahdia, dont le propriétaire n’avait aucun document justifiant leur possession.

Un procès-verbal a été rédigé à cet effet après la réalisation de tests ayant démontré la valeur archéologique des pièces saisies.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire