Les «Jaune et Noir» ne sont pas au top pour le coup d’envoi du championnat et redoutent un mauvais départ.

Une saison qui démarre bien a toutes les chances d’être une saison réussie.  Le match inaugural est donc un match-clé. Surtout quand on le joue à domicile . Chaker Meftah peut donc s’estimer heureux d’entamer sa lourde mission à la tête de l’USBG par une rencontre au Stade 7-Mars de Ben Guerdane. Le calendrier lui a offert de surcroît l’OSB . Une équipe qui vient de renouer avec la Ligue 1 après une petite traversée du désert en Ligue 2. C’est l’occasion ou jamais pour les Benguerdanais de commencer par une victoire et d’engranger trois précieux points. Mais ce ne sera pas aussi facile que ne le pressentent les fans des «Jaune et Noir». L’USBG n’est plus l’équipe à craindre et intraitable dans son fief. Le nouveau président, Jlidi El Orf, qui a présenté sa candidature, n’a pris ses fonctions qu’en marge de l’assemblée générale élective.  Il prend donc le train en marche et a bien du pain sur la planche. Le mercato d’été n’a pas été marquant et époustouflant comme d’habitude et les joueurs recrutés n’ont pas le poids et la carrure des joueurs partis. Hormis les deux gardiens de but Ali Kalai et Ahmed Láabidi, le jeune arrière clubiste cédé, Mohamed Amine Zghada, et Jawhar Ben Hassen,   le milieu offensif  Youssef Mosrati, il n’ y a pas de grands noms capables d’être les cadres d’une équipe à moitié remaniée. Bien entendu,  il y a des jeunes qui peuvent confirmer,  Mohamed Fares Abbou, Jassem Abcha, Mohamed Nasr Hamed aux côtés de Chawkhi Ben Khedher,  Mohamed Amine Mhadhebi,  Rafik Kamergi, mais l’amalgame sera long et ses fruits ne sont pas attendus pour demain.

Un match piège

En outre, il n’y a plus de joueurs étrangers de grande qualité comme le Brésilien Gilles Bahia Dos Santos.  D’où le rappel en urgence du milieu de terrain Presnel Banga,  un demi défensif de métier,  bon récupérateur et très efficace grâce à sa bonne technique de balle dans le travail de relance. Il n’a repris les entraînements qu’il y a deux jours et ne sera pas donc de la partie.  Le même doute existe pour la nouvelle recrue annoncée comme un coup de maître,  l’ex- défenseur du CSS, Mohamed Ali Jouini. Un tas de raisons qui font que la bande à Chakher Meftah, pas encore bien rodée et peaufinée, ne sera pas en roue libre aujourd’hui face à l’OSB et doit cravacher dur pour sortir indemne de ce premier guêpier du championnat.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hédi JENNY
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire