Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger Othman Jerandi a affirmé samedi que la Tunisie est entièrement prête pour accueillir sur son sol le Sommet de la Francophonie et qu’elle réunira tous les moyens, matériels logistiques et au niveau du contenu, pour assurer la réussite de cet événement.

Il a formé le vœu de voir le Sommet de la Tunisie, qui coïncide avec la célébration du 50e anniversaire de la Francophonie, constituer un tournant pour la coopération francophone.

Vendredi, Jerandi a reçu une délégation de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) composée du conseiller spécial de la secrétaire général de l’organisation chargé des affaires politiques et diplomatiques Désiré Nyaruhirira, la conseillère Stratégie et Instances Vanessa Lamothe, la représentante de l’OIF pour l’Afrique du Nord (bureau de Tunis) Hawa Assil et la responsable de la communication stratégique Fatima Aouidat.

Les membres de la délégation qui ont effectué une visite en Tunisie du 28 au 30 septembre, ont salué les efforts des préparatifs déployés par la Tunisie en prévision du sommet de la francophonie qui se tiendra à Djerba les 19 et 20 novembre 2022.

Ils se sont félicités de la coordination permanente établie entre les deux parties pour réussir cet événement majeur.

Une séance de travail s’est tenue à l’issue de l’entretien, axée sur l’ordre du jour du sommet et les documents qui seront y publiés.

La réunion a permis, également, d’aborder les manifestations à caractère culturel et économique qui seront organisées en marge du Sommet à l’instar du village de la Francophonie (13-22 novembre 2022) et le Forum économique de la Francophonie (20-21 novembre 2022).

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Un commentaire

  1. Habib Ben Salha

    02/10/2022 à 13:21

    M. Le Ministre
    24 congressistes francophones, Tunisiens, Algériens, Marocains, Serbes, Français
    comptent sur votre aisance, votre savoir dire et savoir faire pour que le colloque de Belgrade « La francophonie et les langues françaises « , initié par le Groupe des Ambassadeurs francophones de Serbie, conçu par la Faculté des lettres, des Arts et des Humanités de Manouba et la Faculté de Philologie de l’Université de Belgrade se passe dans les meilleures conditions.
    Les frais de déplacement de ces universitaires et leur logement du 12 au 15 octobre 2022 sont dérisoires !
    La valeur de cet événement (toutes les routes mènent à Djerba) devrait inspirer l’état d’esprit de nos décideurs.
    Rien de grand ne se fait sans détermination.

    Répondre

Laisser un commentaire