Détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 95% des cas, alors que les chances de guérison baissent à 25% si le diagnostic est tardif.

Sous le signe «Le dépistage précoce garantit une vie meilleure : ensemble contre le cancer du sein», l’Association des malades du cancer a organisé, dimanche, au parcours de santé Lac 1, en partenariat avec la municipalité de Tunis, une manifestation sportive de sensibilisation aux avantages du dépistage précoce du cancer du sein, dans le cadre de la célébration de l’Octobre rose.

Détecté tôt, le cancer du sein est guéri dans 95% des cas, a fait savoir Dr Mohamed Amine Chkir, chirurgien cancérologue et secrétaire général de l’Association des patients atteints de cancer. Dr Chkir a ajouté que les chances de guérison baissent à 25% si le diagnostic est tardif. Il a recommandé à toutes les femmes, notamment celles de plus de quarante ans, à procéder régulièrement à l’auto-examen de leurs seins, et de réaliser systématiquement, tous les deux ans, une mammographie à partir de 50 ans.

Le cancer du sein n’épargne pas les jeunes femmes

De son côté, la présidente de l’Association des malades du cancer, Raoudha Zarrouk, a fait savoir que le cancer du sein est le plus fréquent chez la femme aussi bien en Tunisie que dans le monde et qu’il n’épargne pas les jeunes femmes âgées de 20 ans et plus.

Selon les statistiques officielles, la Tunisie a enregistré 20.000 nouveaux cas de cancer au cours de l’année 2020-2021, selon Zarrouk, qui estime que ces données ne reflètent pas la réalité, appelant à l’élaboration d’un registre national des patients atteints de cancer afin de fournir des statistiques précises à ce sujet, ainsi que la nécessité de mettre en place une stratégie nationale globale et unifiée pour prendre en charge les patients atteints de cancer. Zarrouk a également évoqué la pénurie de médicaments pour les patients atteints de cancer en Tunisie, et le retard des rendez-vous attribués aux patients dans tous les hôpitaux publics, ce qui occasionne l’aggravation de leur état de santé.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire