La «Der» du taulier à l’EST ? : Anice Badri : «Rejoindre un top club»

Dans une interview accordée à France Football, Anice Badri n’a pas caché son envie de retourner en Europe trois saisons après son arrivée au Parc B.

«Personnellement, ma saison s’est très bien passée. Championnat gagné, C1 gagnée, nouvelle Coupe du monde des clubs en vue. On a bien fini la saison. Maintenant, je peux me concentrer sur la CAN. C’est vrai que j’ai débuté à Lyon, puis Lille, la Belgique avant de revenir en Tunisie. Je suis à un an de la fin de mon contrat, je suis en équipe nationale, j’ai un beau parcours, j’espère faire une très bonne CAN pour quitter mon club et rejoindre un top club. Mais je me sens bien en Tunisie. Mon passage ici m’a fait du bien. Ça m’a permis de voir autre chose, voir d’autres côtés de la vie. D’avoir un œil un peu plus large sur le monde. Mais je sais déjà que je vais retourner vivre en France après ma carrière».

«Viser le dernier carré de la CAN»
Le milieu offensif de l’EST est également revenu sur les objectifs de la Tunisie durant la CAN 2019 : « L’objectif est d’aller le plus loin possible, dans le dernier carré. On espère faire une très belle CAN. Le Mali, c’est vrai que c’est une bonne équipe. En CAN, on sait qu’il y a toujours des surprises ».

«Fans davantage attentifs aux clubs qu’à la sélection»
Interrogé à propos du public tunisien, Badri a déclaré qu’il est plus attentif aux clubs : «Les Tunisiens sont attentifs à l’équipe nationale. Mais sont davantage attentifs aux clubs et vu les résultats que l’on obtient, l’envie redevient d’actualité, on a pu le voir lors du dernier match, où le stade était quasi plein. On espère les rendre heureux».

Laisser un commentaire