On n’arrête pas de spéculer sur la liste définitive que Jalel Kadri choisira pour le Mondial qatari. Même si les noms sont connus, logiquement, à pratiquement plus de 90%, des surprises peut-être, des ballottages musclés ont eu lieu ces derniers temps pour «imposer» quelques noms ou pour écarter d’autres. Le président de la FTF, dans une interview à la chaîne «Al Kass», aura donné quelques indices, tels que le choix de 4 gardiens. Et celui qui devrait être présent en toute surprise est Balbouli à qui on veut rendre hommage pour son dernier Mondial.

Le nom de Yassine Meriah, absent depuis la Coupe arabe des nations à cause d’une blessure aux ligaments croisés, circule vivement. On parle même de l’absence de Bronn (à confirmer), ce qui serait un risque sportif démesuré. Sinon, ce sont presque les mêmes noms, la même ossature et les mêmes joueurs influents qui sont toujours là.

Le critère n’est pas forcément la forme du moment, mais plutôt l’ancienneté en sélection, le poids dans les vestiaires, les relations avec le staff technique. Et vu que le championnat local est nul et n’offre que les gardiens et trois joueurs de champ, on se dirige forcément vers les expatriés. Il y en a ceux de métier et habitués à la sélection, il y en a d’autres qui ont arraché une place récemment grâce à leurs progrès (l’exemple de Talbi), mais pas des révélations. La liste de Jalel Kadri, concernant les expatriés, ne devrait pas contenir des nouveautés. On va plutôt filtrer les candidats et éliminer certains auxquels on a ouvert un jour les portes de la sélection. Morale de l’histoire, la liste de la sélection pour le Mondial est un secret de Polichinelle : tout le monde sait comment les places sont réservées et comment des critères personnels et subjectifs, parfois, rentrent dans le tri final. Et derrière les convocations, il y a une cagnotte, et il y a aussi des agents de joueurs qui manœuvrent vivement pour intégrer leurs joueurs. Il n’y a pas que Jalel Kadri et son staff qui vont trancher et donner leur avis. C’est une certitude.

Charger plus d'articles
Charger plus par Rafik EL HERGUEM
  • CA: Renouer avec le succès

    A Radès, face à la lanterne rouge, les Clubistes doivent repartir de l’avant afin d’acheve…
  • UST: Requinqués et confiants 

    Après leur exploit devant le CSS qui les a hissés à la troisième place, les Tataouinis aff…
  • CAB : Le match de l’espoir

    Les Bizertins jouent, cet après-midi, leur place au play-off. Décidément, tous les matches…
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire