Sommet de la Francophonie : Signature d’un accord de coopération entre la Tunisie et le Canada

 

Le ministre des Affaires étrangères, de la Migration et des Tunisiens à l’étranger, Othman Jerandi, et son homologue canadienne, Mélanie Joly, ont signé, vendredi, en marge du Sommet de la Francophonie, à Djerba, un accord de coopération qui a pour objectif d’aider la Tunisie à relever les défis économiques et sociaux engendrés par la pandémie du Covid-19 et la guerre en Ukraine.

Cet accord vise à soutenir la Tunisie dans sa recherche d’opportunités économiques et d’appuyer ses efforts pour contenir les retombées de la pandémie et son impact sur le secteur touristique, en plus de la guerre en Ukraine et ses répercussions sur les prix des produits de base, dont les carburants et les produits alimentaires, a déclaré aux médias, la ministre canadienne des Affaires étrangères qui a affirmé la disposition de son pays d’apporter un soutien économique et financier à la Tunisie, à l’issue d’un entretien avec Jerandi.

Elle a, sur un autre plan, souligné la volonté du Canada de continuer à appuyer les questions démocratiques en Tunisie et à soutenir les droits de la femme en particulier.

Abordant le Sommet de la Francophonie, la cheffe de la diplomatie canadienne a exprimé ses souhaits de réussite à cette édition qui, a-t-elle dit,  » sera un succès et fera la fierté des francophones et francophiles « .

Pour sa part, Jerandi a indiqué que cet accord intervient dans un contexte où les deux pays célèbrent le 65e anniversaire de la création des relations diplomatiques bilatérales, rappelant que le Canada est un partenaire économique privilégié de la Tunisie.

Il s’est félicité de la disposition du Canada à soutenir la Tunisie dans cette conjoncture marquée par des difficultés imposées par la pandémie et les conflits à l’échelle internationale.

Le ministre a, en outre, déclaré que l’entretien avec son homologue canadienne a permis d’aborder les questions économiques et politiques d’intérêt commun, les réformes économiques qui accompagnent le processus du 25 juillet et les prochaines élections législatives qui auront lieu le 17 décembre prochain.

Dans ce contexte, Jerandi a assuré que la Tunisie est résolue à aller de l’avant dans la mise en place des institutions démocratiques, affirmant que la démocratie est un choix irréversible.

Laisser un commentaire