La Cie des Vives voix, férue de lectures théâtrales diverses depuis au moins 10 ans, revient pour un rendez-vous exceptionnel autour du surréalisme, après un arrêt lié à la pandémie, et ce, le 27 novembre 2022, 17h30 à l’Agora, La Marsa.

L’objectif est d’offrir une échappée auditoire plaisante aux invités autour d’une thématique qui n’est pas accessible à tout le monde, mais qui permet de revenir sur un courant passionnant qui a longtemps imprégné la littérature, la poésie et surtout la peinture moderne. La troupe des Vives voix a opté pour des textes poétiques à lire, truffés de tournures de phrases drôles, intelligentes, uniques et souvent connues. La séance de lecture gratuite vise à faire aimer le surréalisme et à le faire découvrir à un lectorat, large, certes, mais de préférence jeune, voire estudiantin.

La séance titrée «Lectures de texte et jeux surréalistes» s’annonce immersive. «La terre est bleue comme une orange», citation phare de Paul Eluard et étendard de ce mouvement, annonce la couleur sur une affiche fort attrayante. La comédienne Martine Gafsi. La spécialiste et universitaire en lettres, Maryvonne Radix-Martin, Raouf Medelgi, Hedi Abdeljawad, le poète Moncef Ghachem et Michelle Bouffetier prendront les rênes de la séance sur une heure de temps. Des textes d’André Breton, de Paul Eluard, de Louis Aragon, de Max Jacob, de Benjamin Péret, Philippe Soupault, d’Aimé Césaire, ou encore Jean Sénac seront lus à haute voix, en chœur, en duo ou en alternance. En marge de la lecture est programmé le jeu du Cadavre exquis, un jeu de proverbes détournés, deux chansons de Boby Lapointe, et la séance s’achèvera sur la peinture et le cinéma surréalistes. La Cie des Vives voix a vu défiler de nombreux lecteurs doués qui les ont enrichis. Elle résiste par amour pour la littérature française.

Crédit photo "Affiche de la Cie Vives Voix" : Amine Maatouk - Amineus.Vicci 
Charger plus d'articles
Charger plus par Haithem Haouel
Charger plus dans Culture

Laisser un commentaire