Lors d’un entretien jeudi, avec le ministre de l’Intérieur Taoufik charfeddine et le directeur général de la sûreté nationale Mourad Saidane, le président de la République Kais Saied est revenu sur le naufrage d’un bateau de migrants irréguliers au large de Zarzis. Un drame survenu le 21 septembre dernier.

Il a insisté sur la nécessité de hâter les investigations et de fournir un renfort aux unités qui se sont rendues à Médenine pour permettre aux familles des victimes et à tous les Tunisiens de connaître toute la vérité.

Il a ajouté suivre quotidiennement ce dossier, affirmant qu’il n’y aura pas d’impunité pour toute personne présentée devant la Justice quelque soit son statut, lit-on dans un communiqué de la présidence de la République.

Le président de la République a, ensuite, abordé la lutte contre la spéculation et la hausse des prix. Ce qui arrive souvent c’est le préjudice subi par les petits commerçants qui se trouvent face aux lobbies de la spéculation. Ces derniers agissent en toute liberté et portent atteinte aux droits des citoyens à la subsistance et à la santé, a-t-il signalé.

Saied a également appelé, lors de l’entretien, à la nécessité de lutter contre le trafic et la consommation des stupéfiants, un fléau qui se répand de jour en jour, confirmant l’existence de réseaux organisés à l’intérieur du pays qui ont des liens avec l’étranger, a-t-il fait observer, rappelant la saisie de plus d’un million de comprimés psychotropes, entrés en Tunisie au cours de la dernière période.

Sur un tout autre registre, le président de la République a félicité les forces de sécurité pour les efforts déployés en vue d’assurer le bon déroulement du Sommet de la francophonie à Djerba, et ce, malgré les tentatives de certaines parties avides de pouvoir et d’argent qui cherchent à détruire l’État et la société, selon la même source.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire