En ces temps difficiles où tout a augmenté, surtout les prix des carburants qui ont un effet entraînant sur toutes les autres filières, et alors que partout dans le monde on a adopté une politique de sobriété, concernant notamment l’utilisation de l’électricité dont les prix ont flambé, il y a des quartiers dans certaines villes tunisiennes dont l’éclairage reste allumé pendant la journée. Oubli, nonchalance, m’enfoutisme ? On ne sait. Cela est vraiment désolant alors que dans d’autres pays, beaucoup plus riches que nous, des politiques drastiques d’économie sont appliquées avec fermeté et conviction. Où est donc la conscience de nos élus et de nos concitoyens.

T.B.

 

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire