8.934 buts inscrits en 472 rencontres et Ala Mustapha (SCM) meilleur canonier du championnat avec 177 réalisations.
A l’opposé de la saison des féminines qui s’est déjà achevée, jeudi,  celle des garçons a… rendu l’âme depuis la semaine dernière. Comment fut-elle? Pour qui a-t-elle souri? Quelles sont les «victimes» qu’elle a faites?

En attendant que DTN de la fédération et clubs s’y penchent dans le cadre d’une évaluation qu’on espère sérieuse, efficiente et prospective en vue d’un avenir meilleur, voici le bilan général et détaillé de la saison masculine 2018-2019.

– Champion de Tunisie  : Espérance Sportive de Tunis

– Détenteur de la coupe de Tunisie : Club Sportif de Sakiet Ezzit

– Equipes rétrogradées en Nationale B : Union Sportive Témimienne, Club Sportif Hilalien, Club Sportif de Ksour Essaf et Flèche Sportive de Menzel Hor

– Equipes ayant accédé en Nationale B  : Flèche Sportive de Ras Jebel, Club Sportif Medjezien, Association Sportive de La Manouba et Kalaâ Sports

– Equipes rétrogradées en 3e division (division d’honneur) : Olympic Médenine de handball, Stade Nabeulien, Handball Club de Tébourba et Union Sportive de Gremda

– Meilleur buteur du championnat de la Nationale A : Ala Mustapha  (SCMoknine) avec 177 buts, suivi du «Sang et Or» Oussama Boughanmi (125 réalisations).

– Trophée du fair-play : Jendouba Sports Handball

– Trophée de la Coupe de la Ligue : Aigle Sportif de Teboulba

– Meilleure attaque de la Nationale A : EST (872 buts marqués)

– Meilleure défense de la Nationale A : CA (484 buts encaissés)

Razzia mahdoise chez les jeunes

Dans les compétitions des jeunes (toutes catégories confondues), le bilan de la saison se distingue surtout par une razzia, œuvre d’El Makarem de Mahdia, alors que les traditionnelles écoles de formation de Moknine, Béni Khiar, Menzel Témime, Ben Arous, Ariana et El Menzah, jusque-là habituées du podium à la fin de chaque exercice annuel, ont fait, cette fois-ci, chou blanc, comme en attestent les détails suivants :

– Champion des minimes A : El Makarem de Mahdia

– Champion des minimes B : El Makarem de Mahdia

– Champion des cadets A : Espérance Sportive de Tunis

– Champion des cadets B : Association Sportive de Hammamet

– Champion des juniors : Espérance Sportive de Tunis

– Détenteur de la Coupe cadets : El Baâth Sportif de Béni Khiar

– Détenteur de la Coupe juniors : El Makarem de Mahdia

Sachez que…

– Pas moins de 472 rencontres ont été disputées sur l’ensemble de la saison (contre 542 durant l’exercice 2017-2018).

– 8.934 buts ont été marqués en Nationale A, 9.079 en Nationale B et 6.100 en division d’honneur.

– Le Club Africain et l’Etoile Sportive du Sahel, deux des trois grosses cylindrées du handball tunisien, terminent la saison bredouilles (toutes compétitions et catégories confondues), ce qui ne leur est jamais arrivé par le passé !

— Le bilan relève que la part du lion des titres revient à l’Espérance Sportive de Tunis (4), talonnée de près par El Makarem de Mahdia (3)

— Première pour les équipes de Radès et Ksour Essaf en Nationale A.

— Poursuite de la chute libre du Stade Nabeulien, cet ex-grand de notre handball, qui dégringole de la Nationale B à la division d’honneur, après avoir longtemps élu domicile parmi l’élite .

— 11 forfaits ont été enregistrés tout au long de la saison. En revanche, zéro forfait général.

— Les finales du championnat et de la coupe des différentes compétitions se sont déroulées dans les salles suivants : Radès, Nabeul, Tazarka, Zaghouan et Teboulba.

— L’EST aurait pu enjoliver son palmarès si elle n’avait pas perdu trois finales dans les catégories des seniors, des cadets et des juniors.

— La Ligue nationale, qui gère toutes ces compétitions, a souvent éprouvé des difficultés et a dû user d’acrobaties pour… trouver des salles disponibles devant abriter les rencontres.

— Pour la 1ère fois, les finales des jeunes, habituellement programmées en apothéose au palais des sports d’El Menzah, ont été échelonnées sur plusieurs journées et dans différentes salles ! Cette nouvelle expérience, qui a déplu à tout le monde, est donc à abandonner.

Mohsen ZRIBI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire