La fédération générale de l’enseignement de base a décidé de boycotter les examens du deuxième trimestre en cas d’absence de dialogue avec l’autorité de tutelle pour discuter les revendications professionnelles du secteur, a indiqué lundi le secrétaire général de la fédération Nabil Houachi.

Le boycott concernera seulement les examens, a précisé Houachi, ajoutant que les cours seront assurés dans les différents établissements éducatifs. La décision de la fédération a été prise en l’absence d’une réaction du ministère pour mener un dialogue et trouver une solution aux problèmes du secteur. En cas d’échec du boycott des examens du deuxième trimestre pour parvenir à satisfaire les revendications des enseignants, la fédération s’orientera vers le boycott des examens nationaux et les examens du troisième trimestre, a mis en garde la même source.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse avec TAP
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire