Après sa victoire face au ST, le CSS doit confirmer face à un sérieux client, le leader étoilé du groupe A.

Simple éclaircie dans la grisaille ou vrai visage new look du CSS après les trois points en or grappillés au Bardo face aux Stadistes qui ont propulsé les «Noir et Blanc» à la troisième place ? Le classico de cet après-midi avec l’ESS, première du groupe avec 11 points d’avance sur les hommes de Maurizio Jacobacci, convaincra les fans de l’équipe de la Capitale du Sud, si c’est bien le cas. Si les coéquipiers de Aymen Dahmen enchaîneront par un autre succès probant, rien ne les arrêtera désormais pour sortir du ventre mou du classement et prendre une option sérieuse pour la qualification au Play-Off. Le poids de ce match important reposera une nouvelle fois sur les épaules du gardien Aymen Dahmen qui a été l’élément déterminant du beau résultat au Bardo par ses nombreux arrêts réflexes magnifiques qui ont empêché les Stadistes de remonter le handicap du but de Achraf Habbassi. Si le portier sfaxien est dans un grand jour, les hommes du tandem Jacobacci-Boujebène pourront rivaliser avec les protégés de Mohamed Mkacher et avec l’aide de leur public retrouvé, ils sont en mesure de les surclasser et d’empocher les trois points d’une deuxième victoire-clé qui leur donnera plus de confiance et les remettra comme prétendants de premier plan pour le passage à la phase du Play-off.

On prend les mêmes

Partant du principe qu’on ne change pas une équipe qui gagne, le technicien italien alignera à un élément près le onze qui a donné satisfaction récemment face aux Bardolais avec Aymen Dahmen,  Ahmed Ajjel, Mohamed Amine Hamrouni, Alaâ Ghram, Mohamed Nasraoui, Faress Néji, Abdallah Amri, Naby Camara,  Achraf Habbassi,  Ismail Diakhité et Kachouri. Une équipe remodelée qui a retrouvé l’équilibre recherché entre les trois compartiments et un meilleur positionnement et quadrillage du terrain.

Charger plus d'articles
Charger plus par Hédi JENNY
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire