Le président de la République, Béji Caid Essebsi, s’est entretenu, ce vendredi matin, par téléphone, avec les familles des martyrs Mehdi Zamali (agent de police) et Abdelkrim Lakhdar (civil), tous deux morts suite à la « lâche attaque terroriste » perpétrée, le 27 juin 2019, Avenue Charles De Gaulle, à Tunis.
Lors de ces entretiens, le chef de l’Etat a rendu hommage à la mémoire des deux martyrs et présenté ses sincères condoléances et sa chaleureuse sympathie à leurs familles respectives, assurant que l’Etat leur fournira le soutien nécessaire, lit-on dans un communiqué de la présidence.
Béji Caid Essebsi a, également, réitéré son grand respect pour les énormes sacrifices consentis par les enfants de la Tunisie, dans la lutte contre le terrorisme, appelant tous les Tunisiens à davantage d’unité et de solidarité, pour que le pays puisse poursuivre avec assurance la consolidation de son processus démocratique et réaliser le progrès.
Le 27 juin 2019, la capitale a été le théâtre d’un double attentat-suicide. L’un d’eux a été perpétré à l’avenue Charles De Gaulle, à Tunis, causant la mort d’un agent de police, Mehdi Zamali, et blessant un autre agent et trois civils dont Abdelkrim Lakhdar qui a succombé à ses blessures, jeudi, 4 juillet 2019. Le second attentat-suicide, survenu, concomitamment, près de l’entrée arrière de la direction de la police judiciaire à El Gorjani, a fait quatre blessés, plus ou moins graves, parmi les sécuritaires.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire