Des dirigeant nahdhaouis de premier rang, dont Ali Laârayedh, Noureddine Bhiri et Habib Ellouz, ont été arrêtés récemment.

Le mouvement Ennahdha a démenti l’arrestation du dirigeant Sadok Chourou.

Dans une brève déclaration publiée dans la nuit de jeudi à hier vendredi, Ennahdha a précisé que les informations sur l’arrestation de Sadok Chourou sont «erronées».

A noter que le parti a déjà publié, jeudi soir, une déclaration indiquant l’arrestation de Sadok Chourou par une unité sécuritaire, sans donner plus de détails sur le motif de cette interpellation.

Des dirigeants de premier rang de ce mouvement dont Ali Laârayedh, Noureddine Bhiri et Habib Ellouz ont été arrêtés récemment.

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire