L2 | La JSK tenue en échec : Une défense fébrile !

 

Les Aghlabides ont laissé filer une victoire à leur portée à cause des mêmes erreurs défensives

Les camarades de Frioui sont entrés avec l’intention de confirmer leur dernière victoire en déplacement à Oued Ellil. Ils ont cherché à surprendre les visiteurs en variant les attaques grâce à la rapidité des ailiers Hleli et Atig et ils ont cherché des brèches dans la défense adverse. Un tir de Hleli (9’) est dévié par la défense. Les Aghlabides continuèrent à presser la défense adverse, Faleh dribbla la défense avant de servir Mezlini dans le dos de la défense. Ce dernier temporisa avant de tirer dans les filets du gardien Sahli (12’). Après ce but, on s’attendait à une réaction de la part des visiteurs, mais les protégés de Trabelsi se sont montrés prudents. Ils étaient organisés en défense et en attaque et ils se sont contentés de fermer les issues menant à leur arrière-garde. Les rares occasions des visiteurs étaient suite à des contre-attaques de Zribi et Ben Amor. Le jeu est devenu monotone et les joueurs des deux camps n’ont pas montré des intentions d’avancement probablement à cause de l’effet du jeûne et de la chaleur.

Trop de gâchis…

A la pause, Merdassi a lancé Naffati et Ben Hassine afin de renforcer les efforts de Mezlini. Pour leur part, les visiteurs ont gardé les mêmes éléments dans l’intention de jouer la prudence. Cette volonté des visiteurs a été aidée par le manque de concentration des Aghlabides et leur précipitation dans le camp adverse. En effet, tout au long de la seconde période de jeu, les joueurs aghlabides n’ont pas réussi à hausser le rythme et les actions offensives manquaient de percussion pour les locaux, à l’instar du tir de Faleh (65’). Trabelsi lança Boubakri. Ce dernier profita d’un mauvais placement défensif des Dhékhili et Mejri pour adresser un tir foudroyant qui meurt dans les filets de Frioui (71’). La réaction des camarades de Frioui fut timide face à la solidité défensive des visiteurs. Les Kairouanais sont touchés moralement ont manqué de percussion. Ben Hassine rata son tir à la 90’ au lieu de servir ses camarades Mezlini et Ben Ammar dans les 16 mètres. Et Merdassi de souligner : « Nous avons raté des occasions de scorer. Mes protégés ont peiné à cause de la chaleur et du jeûne. Nous avons échoué à garder notre avantage. Nous devons nous racheter dans les prochaines rencontres».

Bref, l’AS Mhamdia a réussi l’essentiel en revenant avec un point important de Kairouan. Quant aux Aghlabides, ils accentuent les soucis de leurs fans en continuant à gaspiller des points.

Laisser un commentaire