Pourquoi | Marchés populaires et dépassements

pourquoi

 

Afin de lutter contre la dégradation du pouvoir d’achat des citoyens et préserver le couffin de la ménagère pendant le mois de Ramadan, le ministère du Commerce a décidé de revoir à la baisse le prix de certains produits de base (fruits et légumes….). Or, la réalité est tout autre dans les marchés populaires. Tous les dépassements sont permis. Commençons par les bananes qui ont complètement disparu des étals et qui se vendent sous le manteau à cause du tarif fixé par le ministère de tutelle et qui est loin d’être appliqué par les commerçants. Par ailleurs, il est possible de remarquer également dans ces espaces le non-respect de l’étiquetage par les marchands de fruits et de légumes qui omettent d’afficher les prix pour certains produits afin de les vendre au tarif qui leur convient. Quant aux agents de contrôle économique, ils nous donnent l’impression d’être aux abonnés absents alors qu’il faudrait qu’ils remettent un peu d’ordre en pénalisant les contrevenants.

Laisser un commentaire