Avec Ghandri dans l’axe, l’équipe nationale a de quoi tenir derrière face aux plus grandes nations. Pour le CA, c’est un sauveur et un joueur-clé et décisif.

Si la défense tunisienne n’a encaissé aucun but, c’est en grande partie dû à la solidité des axiaux qui ne laissent rien passer. Le défenseur central Nader Ghandri est devenu le symbole de cette défense axiale rugueuse et solide aux côtés de son compère espérantiste Yassine Meriah. Surtout en remplaçant sans faute le roc Montassar Talbi. Avec Ghandri, on a oublié Bilel Ifa tant la défense rassure en permanence notamment lors de la dernière double confrontation à l’aller et au retour. Un bilan de zéro but encaissé en 4 matchs qui en fait la meilleure des éliminatoires de la CAN 2023. Même la France en novembre 2022 avec sa meilleure attaque n’a pas pu déverrouiller durant 30 minutes la défense tunisienne avec Ghandri, c’est dire…

L’assurance tout risque

Depuis sa participation au Mondial de Qatar 2022, la notoriété du joueur grandit, si bien qu’elle dépasse le sol tunisien. Les sirènes des clubs étrangers risquent de siffler vu que son contrat avec le Club Africain expire à l’issue des Play-offs du championnat, le 30 juin 2023. Valorisé à près d’un million d’euros par le site allemand transfermarkt, il risque de s’éclipser à nouveau vers le Vieux continent qu’il a côtoyé durant 7 ans, principalement en Belgique. Avec dix sélections à 28 ans, il a encore beaucoup à apporter dans sa nouvelle carrière internationale. Il a eu le mérite d’être imperméable derrière. L’équipe nationale n’a encaissé quasiment qu’un but avec la présence de Ghandri en défense, contre le Brésil lors d’une soirée cauchemardesque.

Un stopper buteur

Le longiligne défenseur central d’1m, 97 peut jouer également comme milieu défensif et axial. Cette saison avec le CA, il a largement contribué à la remontée du club au classement en inscrivant des buts décisifs tour à tour contre Soliman et Sidi Bouzid en fin décembre 2022, et par la même occasion son accession aux Play-offs. Et s’il termine en beauté la saison avec un titre avec son club favori en Tunisie, ce serait une belle récompense sur le plan personnel.

Aux dernières nouvelles de la nature de la blessure de Ghandri contractée face à la Libye, elle serait sans gravité puisque c’est une blessure musculaire qui l’éloignera des terrains durant une semaine. A Benghazi, il a gagné 3 duels sur 5 et intercepté de nombreux ballons pour suppléer sans problème Talbi. Il sera opérationnel contre l’US Tataouine lors de la 3e journée le 15 du mois prochain.

Charger plus d'articles
Charger plus par Mohamed Salem Kechiche
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire