La nouvelle liste comporte les noms de plusieurs éléments terroristes, dont Jamel Mejri, Yassine Abassi, Imed Ardhaoui, Abdennaceur Ben Slimane, Adel Lachab, Bilel Bjaoui, Kheireddine Berhoumi, Oussama Helali, Montassar Ghozlani, alias Abou Daoud, au parcours sanglant et qui a été abattu par les unités sécuritaires spécialisées en mai dernier. Le gel des fonds et ressources de l’organisation terroriste «Jound-El-Khilafa» appartenant à Daech a été reconduit pour six mois renouvelables
L’étau se resserre de plus en plus autour des terroristes, notamment avec le renforcement dans notre pays du système de gel des avoirs des personnes, des organisations et des entités terroristes. Un système impliquant  la Commission nationale de lutte contre le terrorisme (Cnlct) et la Commission tunisienne d’analyse financière (Ctaf)  siégeant à la Banque centrale et qui fonctionne comme  une cellule de renseignements financiers de type administratif aux attributions bien beaucoup plus étendues qu’on le pense.
La liste nationale des personnes, organisations et entités associées au terrorisme est périodiquement mise à jour et comprend  à ce jour 105 personnes physiques et organisations terroristes qui ont été épinglées, selon le président de la Commission nationale de lutte contre le terrorisme (Cnlct), Mokhtar Ben Nasr. Plus de 350 millions de dinars ont été gelés depuis le début de l’année en cours, avait-il encore ajouté.
45 décisions de gel des avoirs ont été prises le 21 juin dernier et publiées le 05 juillet dans le Journal officiel de la République Tunisienne (N°54). Elles concernent des personnes physiques, des organisations et entités associées au terrorisme, dont  l’association coranique Ibn Omar à Regueb relevant du gouvernorat de Sidi Bouzid qui a fait couler beaucoup d’encre en raison des dépassements enregistrés par le propriétaire de cette école, Farouk Zribi. Ce dernier a, rappelons-le, écopé d’un an de prison en février 2019 après avoir enfreint la loi sur le mariage dans le pays.
La nouvelle liste comporte aussi les noms de plusieurs éléments terroristes, dont Jamel Mejri, Yassine Abassi, Imed Ardhaoui, Abdennaceur Ben Slimane, Adel Lachab, Bilel Bjaoui, Kheireddine Berhoumi, Oussama Helali, Montassar Ghozlani, alias Abou Daoud, au parcours sanglant et qui a été abattu par les unités sécuritaires spécialisées en mai dernier. Le gel des fonds et ressources de l’organisation terroriste «Jound-El-Khilafa» appartenant à Daech a été reconduit pour six mois renouvelables.
La Commission tunisienne d’analyse financière (Ctaf)  a été instituée par l’article 118 de la loi organique n°2015-26 du 7 août 2015 relative à la lutte contre le terrorisme et à la répression du blanchiment d’argent. Elle est le centre national chargé de la réception, de l’analyse des déclarations de soupçon et de la transmission au procureur de la République des déclarations dont l’analyse a confirmé le soupçon.
Les institutions financières sont appelées à prendre les mesures nécessaires après chaque mise à jour des listes en question.

Charger plus d'articles
Charger plus par Samir DRIDI
Charger plus dans à la une

Laisser un commentaire