• Le conducteur est expérimenté et n’a pas commis d’excès de vitesse, a soutenu le secrétaire général de la Fédération générale des chemins de fer tunisiens
• Tous les blessés ont quitté les services de soins et se portent bien

Une enquête a été ouverte suite au déraillement d’un train à Kalaâ Kébira relevant du gouvernorat de Sousse, nous a fait savoir le secrétaire général de la Fédération générale des chemins de fer tunisiens relevant de l’Union générale tunisienne du travail (Ugtt), Larbi Yaâcoubi. Ce dernier a exclu toute responsabilité du conducteur dans cet accident causé probablement par  la vétusté des rails et du matériel roulant, un dossier sur lequel il faudra se pencher sérieusement sinon il faut s’attendre à d’autres incidents plus graves, selon ses dires.

Le  conducteur est expérimenté et n’a pas commis  d’excès de vitesse, a soutenu le secrétaire général de la Fédération générale des chemins de fer tunisiens. Il a été traumatisé suite à cet accident mais il se porte bien.

Contacté au sujet des blessés qui ont été acheminés à l’hôpital universitaire Sahloul à Sousse, suite à cet accident, Lotfi Boubaker, directeur de l’hôpital, nous a déclaré que tous les blessés ont quitté les services de soins et se portent bien.

Il est à noter que le directeur régional de la Santé de Sousse, Sami Rekik, avait annoncé auparavant que la plupart des blessés de l’accident ont quitté l’hôpital, à l’exception de deux personnes dont le départ a été retardé pour des examens supplémentaires.

Un train en provenance de Tunis, en direction de Mahdia, a déraillé lundi au niveau de Kalaâ Kébira, blessant 21 voyageurs.

(Photo : Abdelfattah Belaïd)

Charger plus d'articles
Charger plus par Samir DRIDI
Charger plus dans Actualités

Laisser un commentaire