«On ne peut pas évoquer l’explication de ce soir contre Madagascar sans revenir sur le dernier match livré par les nôtres aux huitièmes de finale contre le Ghana. Il était clair qu’avant ce match, les joueurs ont fait un «check-up sportif», si j’ose me permettre l’expression. Quand on voit comment ils communiquaient sur le terrain, il était clair qu’ils avaient beaucoup parlé entre eux et qu’ils avaient décidé de faire une réaction d’amour-propre après avoir déçu le peuple tunisien lors du premier tour.
Le rendement de notre équipe nationale contre le Ghana traduit un nouvel état d’esprit qui s’est installé au sein du groupe. Il est clair que l’ambiance, qui n’était sans doute pas au beau fixe lors des matches du premier tour, s’est beaucoup améliorée et chaque joueur a donné le meilleur de lui-même pour servir le groupe. Rien que de voir Youssef Msakni reculer d’un cran pour assister ses camarades dans la récupération du ballon, chose qu’il ne faisait pas auparavant, est un signe révélateur.
Et c’est cet état d’esprit de joueurs solidaires et déterminés à souhait qu’il faut garder dans le reste de notre parcours dans cette CAN. Quand l’ambiance est bonne au sein du groupe et qu’on adopte notre style de jeu habituel, on est capable du meilleur.
Toutefois, nous devons prendre très au sérieux notre adversaire du jour, car nous avons tendance à prendre un peu à la légère les «petites» sélections.
Ce qu’il faut savoir, c’est qu’à ce stade de la compétition, tous les adversaires s’affrontent à chances égales. Concernant Madagascar, il est vrai que c’est sa première participation à une phase finale de la CAN, mais ce qu’il a démontré jusque-là est correct : un jeu collectif et des joueurs engagés sur le terrain. Madagascar, comme l’a fait le Bénin contre le Maroc, peut créer la surprise. Prendre Madagascar à la légère est la chose à, surtout, ne pas faire. Nous devons prendre très au sérieux notre adversaire, garder ce nouvel état d’esprit et jouer avec la même détermination et le même engagement affichés contre le Ghana. Ce sera la clef de la réussite ce soir».

Charger plus d'articles
Charger plus par Walid NALOUTI
Charger plus dans Sport

Laisser un commentaire