Président de la FTAV: Prémices d’une reprise du secteur touristique et une augmentation des réservations de 30% par rapport à 2019

Des prémices d’une reprise du secteur touristique ont été enregistrés au cours de la nouvelle saison surtout avec une augmentation des réservations de l’ordre de 30% par rapport à l’année 2019, a indiqué le président de la Fédération Tunisienne des agences de voyages et de tourisme, Ahmed Betaieb.
Dans une déclaration à l’agence TAP, Betaieb a indiqué que la destination Tunisie a retrouvé son attractivité à cause des efforts déployés par toutes les parties concernées, évoquant à cet effet les prévisions d’une hausse du nombre des nuitées passées dans les unités hôtelières en Tunisie à des taux variant entre 20 et 30% par rapport à l’année 2019 (année de référence).

Le président de la Fédération a évoqué le retour à la normale du nombre des touristes des marchés européens classiques (Allemagne, France et l’ Angleterre) par rapport à l’année 2019 contre l’apparition d’un nouveau marché, l’Arménie, et l’absence du marché russe qui a secouru, avec le marché algérien, la saison touristique de l’année 2019, à cause de la guerre russo-Ukrainienne.

Les indicateurs positifs ne doivent pas occulter les défis et les problèmes auxquels sont confrontés les agences de voyages et le secteur du tourisme à l’heure actuelle, a-t-il dit.

Ces problèmes concernent notamment la pénurie de la flotte de bus, la difficulté d’obtenir des licences pour approvisionner et renouveler la flotte de transport, le manque de main-d’œuvre « qualifiée » dans plusieurs spécialités touristiques pour améliorer le niveau des services, ainsi que l’incapacité à impliquer le secteur privé dans la résolution et la discussion des questions liées au secteur du tourisme en Tunisie avant de prendre des décisions.

Il a souligné que l’existence de destinations touristiques concurrentes oblige la Tunisie à surmonter les problèmes et défis posés dans le secteur du tourisme et à se positionner aux premiers rangs en attirant les touristes des destinations traditionnelles, des pays voisins et de toutes les parties du monde.
Il a appelé à la nécessité de prendre des mesures exceptionnelles pour éviter les manquements qui entraveraient le travail des agences de voyages en Tunisie et les rendraient incapables d’absorber la forte demande, en particulier pendant la haute saison touristique.

Il est à noter que la Tunisie a attiré, jusqu’au 20 décembre 2019 (l’année de référence avant la pandémie de Corona), environ 9 millions et 30 mille touristes à un moment où les recettes du secteur ont augmenté pour dépasser 5350 millions de dinars, selon les données fournies par l’ancien ministre du Tourisme, René Trabelsi.

Au 30 novembre 2019, le nombre de nuitées passées en unités hôtelières a augmenté de 11,3% par rapport à la même période en 2018, pour atteindre 28,8 millions de nuitées.

Laisser un commentaire