Pour la diversification des activités de loisirs

Naturellement, quand on va à la mer, c’est pour une baignade doublée d’une séance de bronzage. Ce sont là deux des principaux atouts de la saison estivale qui génèrent rafraîchissement et relaxation, deux ennemis de la canicule qui font évidemment le bonheur des estivants. Or, dans les célèbres stations balnéaires américaines (Miami, San Diego), et européennes (Espagne, Italie, Grèce, Croatie…), on fait mieux, avec la programmation d’activités variées sur la plage : concours, tombola et surtout tournois sportifs. Le tout doté de prix et de cadeaux à gogo. Soit une source de divertissement supplémentaire, devenue un créneau porteur aussi bien pour les hôteliers assurés de recettes en sus que pour le tourisme.
Qu’en est-il pour la Tunisie? Eh bien, ayons le courage de répondre qu’on est encore loin du compte. En effet, force est de constater que l’animation des plages sur nos côtes n’arrive pas à quitter les sentiers battus, parce que tout simplement focalisée sur de routinières parties de volley et d’équitation agrémentées parfois de virées sur le dos de chameau et de séances de réveil musculaire au bord de la mer. Un menu quotidien à mijoter sans que de nouveaux ingrédients viennent s’y ajouter. Manque d’imagination? Absence d’agressivité en matière de marketing? Insuffisance d’aires de jeu pour diversifier les activités?

Beach Sport
Dans certaines de nos plages, ce n’est pas, heureusement, faute d’avoir essayé, puisque du nouveau y débarque, sous forme de tournois sportifs en volley-ball et en handball qui se déroulent sur une partie de la plage, après l’obtention de l’aval des hôteliers et des municipalités. Ces tournois appelés, en mode d’été, «beach volley» et «beach hand», sont très courus par les estivants et organisés conformément aux règlements en vigueur dans les fédérations régissant ces deux disciplines sportives. Par leur spectacle attrayant et agréable à suivre, par les trophées et cadeaux mis en jeu, ils confèrent plus de beauté et d’exotisme à la plage. Pas plus tard que le week-end dernier, la plage de La Marsa était en fête après avoir abrité, en deux jours, un somptueux tournoi de beach handball qui a drainé une foule nombreuse.
Manifestation haute en couleur : sport, mais aussi musique, danse, concours, séances de dégustation d’ice cream, tombola, etc. Les touristes, résidant dans l’hôtel, s’y amènent en grand nombre, après avoir succombé à l’opération séduction menée par les organisateurs, par haut parleur et belles hôtesses interposés. Ravie et émue, l’organisatrice de ce show, Hana Guenaoui, n’a pas caché sa satisfaction. «Franchement, jubile-t-elle, on ne s’attendait pas à un succès si fracassant. Et c’est tant mieux aussi bien pour le beach handball que pour notre tourisme».
Galvanisée par cette réussite et encouragée par l’enthousiasme de ses sponsors et des autorités régionales et locales, Mme Guenaoui promet d’autres remakes, cet été, sur les plages de Menzel Témime, Hammamet, Monastir et Djerba. Pourvu que cet exemple fasse tache d’huile auprès des autres parties concernées, à savoir les fédérations sportives, les hôteliers, les ONG et les municipalités qui ne perdraient rien à s’impliquer dans ce nouveau créneau, appelé en Occident «l’investissement sûr dans les activités des plages». Il y va de l’avenir du tourisme tunisien.
Mohsen ZRIBI

Charger plus d'articles
Charger plus par La Presse
Charger plus dans Société

Laisser un commentaire