La décade (21 juin 2019-30 juin 2019) a enregistré au niveau des nuitées un écart positif de +20,1% par rapport à la même décade de 2018. Tandis que le cumul des 6 premiers mois a enregistré une hausse de +17,4%.
Presque toutes les grandes unités vont atteindre un taux d’occupation de 100%, et ce, durant les mois de juillet et d’août 2019, avec le retour en force des marchés classiques (allemand, britannique, russe, français…) et bien sûr ceux local et algérien.
La région de Sousse connaît actuellement une grande affluence des touristes de diverses nationalités qui ont envahi la Médina, les divers sites historiques et archéologiques, ainsi que les divers centres d’animation et de loisirs . La zone touristique de Sousse-ville et d’El Kantaoui compte au total 94 unités hôtelières (dont 9 cinq étoiles et 23 quatre étoiles) à capacité totale de 40.000 lits, ainsi qu’une quarantaine de tour-opérateurs.
Côté statistiques et durant la décade du 21 juin au 30 juin 2019, on a enregistré 268.478 nuitées contre 223.533 en 2018, soit un écart positif de +20,1%. Les Russes occupent la première position avec 86.688 nuitées, suivis des Tunisiens (33.275 nuitées),des Algériens (23.148 nuitées)… En revanche, et durant le cumul des 6 premiers mois de 2019 (1er janvier-30 juin 2019), on a enregistré 1.995.541 nuitées contre 1.700.196 en 2018, soit un écart positif de +17,4%. Les Russes viennent en tête (380.058 nuitées) suivis des Tunisiens (300.921 nuitées), des Allemands (261.857), des Britanniques (235.060), des Algériens (184.835), des Français (108.507)…
Taoufik Gaied —nouveau commissaire régional au tourisme à Sousse— nous a indiqué que les prévisions pour cette saison estivale (notamment pour les mois de juillet et d’août 2019 ) sont très positives et certaines grandes unités vont atteindre un taux d’occupation de 100% avec le retour en force des marchés classiques (russe, allemand, britannique, français, belge…), sans oublier l’importance des marchés local et algérien.
D’autant plus que nos produits touristiques sont diversifiés : balnéaire (mer et plages à sable doré et fin), de santé (cliniques ultra-modernes et bien équipées), de bien-être (thalassothérapie, hydrothérapie…), culturel (musées archéologiques, sites et monuments historiques,catacombes, Médina…), de loisirs (centres d’animation notamment celui du «son et lumière d’Ezzahra», parcs de jeux, ballades en mer, croisières…), golfique (organisation de tournois de golf internationaux entre professionnels au terrain de golf d’El Kantaoui)…

Charger plus d'articles
Charger plus par Hichem BENZARTI
Charger plus dans Société

Un commentaire

  1. Taoufik Ben Abdesselem

    13/07/2019 à 11:57

    Des chiffres bidons

    Répondre

Laisser un commentaire