Formation à la carte : Un tremplin pour l’emploi

 

À l’issue d’une formation technique de deux mois, 16 jeunes Tunisiens ont reçu hier un certificat de qualification professionnelle (CQP) en plasturgie qui garantit leur insertion professionnelle, en Tunisie ou en France.

La cérémonie, qui s’est déroulée à la résidence de France, couronne une expérience pilote organisée dans le cadre du projet Thamm Ofii, financé par l’Union européenne. Elle montre qu’une formation adéquate permet de trouver un emploi décent en Tunisie ou d’envisager une mobilité professionnelle internationale dans les meilleures conditions.

De janvier à mars 2023, seize chercheurs d’emploi diplômés sans débouchés et dix salariés de l’industrie du plastique, âgés de 25 à 39 ans, ont suivi une formation professionnelle en vue de s’adapter au marché du travail ou de progresser au sein de leur entreprise.

Cette expérience pilote a été conduite par Polyvia Formation, lauréate d’un appel à projets lancé par l’Office français de l’immigration et de l’intégration (OFII), dans le cadre du programme européen Thamm («Vers une approche globale de la gouvernance de la migration légale et de la mobilité», mis en œuvre par des agences internationales et des Etats membres).

L’objectif de ce programme est d’améliorer la gouvernance de la migration et d’inventer de nouveaux parcours de mobilité.

CQP, un brevet de compétence

Polyvia, premier groupement de professionnels de la plasturgie en France, représente 3.500 entreprises comptant 122.000 salariés. Il entretient des liens étroits avec l’Association tunisienne des industriels de la plasturgie (Atip), dont les 25 adhérents sont des filiales d’entreprises internationales qui représentent 6.000 emplois. Ensemble, ces deux structures cherchent à répondre de manière concertée aux pénuries de compétences constatées en Tunisie et en France. C’est dans ce contexte qu’a été développée une formation courte débouchant sur un «Certificat de qualification professionnelle» (CQP) qui correspond au métier très recherché de régleur-monteur en machines industrielles. Le CQP est une reconnaissance des compétences délivrée par les partenaires sociaux de la branche concernée. Cette certification est remise à l’issue d’un parcours se déroulant à la fois en entreprise et en centre de formation. Le CQP offre aux apprenants, qu’ils soient en démarche de montée en compétences ou de reconversion professionnelle, un renforcement significatif de leur employabilité, tant en Tunisie qu’en France. Le programme Thamm préfigure une initiative de l’Union européenne en faveur de «partenariats de talents» pour répondre aux besoins des secteurs en manque de personnel qualifié, tout en préservant les intérêts économiques et sociaux des pays d’origine. À cet égard, l’expérience de Polyvia fournit un modèle dans lequel les employeurs des deux rives de la Méditerranée s’allient pour résorber les tensions sur leurs marchés du travail et investissent dans la formation sur la Rive sud, de façon à répondre simultanément aux besoins du pays d’origine et du pays de destination.

Laisser un commentaire