Tunisie – Royaume-Uni : Une entente cordiale et des partenariats à consolider

 

Au cours d’une rencontre tenue avec le président du Parlement, Brahim Bouderbala, l’ambassadrice du Royaume-Uni en Tunisie a souligné l’importance accordée par son pays aux relations de coopération et d’amitié avec la Tunisie et sa volonté de continuer à la soutenir dans divers domaines, notamment économiques, en encourageant les investissements dans les énergies renouvelables.

L’ambassadrice du Royaume-Uni en Tunisie, Helen Winterton, a réaffirmé la disposition de son pays à continuer de soutenir la Tunisie au vu des efforts considérables qu’elle ne cesse de déployer pour faire face aux défis économiques et de développement. Au cours d’une rencontre tenue hier, au Palais du Bardo, avec le président du Parlement, Brahim Bouderbala, la diplomate britannique a souligné l’importance accordée par le Royaume-Uni aux relations de coopération et d’amitié avec la Tunisie, et sa volonté de continuer à la soutenir dans divers domaines, notamment économiques, en encourageant les investissements dans les énergies renouvelables, ainsi que la consolidation de la coopération dans les domaines de la culture, de l’enseignement et du développement des compétences des jeunes. De son côté, le président du Parlement a rappelé les liens historiques qui unissent les deux pays. Brahim Bouderbala a émis le souhait de voir cette coopération bilatérale se développer, en particulier dans les domaines de l’économie, des énergies renouvelables, du tourisme et des investissements. Il a souligné les difficultés auxquelles la Tunisie est confrontée dans ses négociations avec les institutions financières internationales et sa confiance quant au soutien des pays amis pour soutenir la stabilité de la Tunisie et renforcer sa croissance économique et sociale, selon un communiqué du parlement. Bouderbala a, par ailleurs, mis en avant le rôle important que joue l’Assemblée des représentants du peuple, ainsi que son engagement à contribuer activement au processus adopté par le pays pour réaliser la stabilité politique, économique et sociale escomptée, ajoute la même source. Il a évoqué les circonstances qui ont conduit l’exécutif à prendre des mesures exceptionnelles le 25 juillet 2021, en vue de rectifier la trajectoire. Bouderbala a, dans ce sens, mis l’accent sur les efforts visant à défendre les droits et les libertés, à protéger la liberté d’expression et l’indépendance de la justice, des acquis fondamentaux irréversibles. La réunion s’est déroulée en présence notamment du député Ezzeddine Ettaïeb, assesseur chargé des relations extérieures, des Tunisiens à l’étranger et de la migration.

Laisser un commentaire