Les retraités sont depuis la révolution au centre de polémiques multiples qui n’ont pas manqué de troubler leur climat social et de les amener à se poser des questions sur leur place dans la société, surtout que la population ne cesse de voir sa pyramide des âges évoluer dans le sens de l’inversion.
Cette pyramide des âges est, en effet, désormais caractérisée par un vieillissement généralisé de la population qui déséquilibre le financement de la retraite et des prestations sanitaires, frappant de plein fouet les réserves des caisses sociales. Ce qui suggère des solutions urgentes de type malthusien.
La Conférence nationale sur «Les retraités : compétences et expériences au service de la patrie» qu’a présidée, hier, le chef du gouvernement, a mis en évidence l’apport qualitatif que la Tunisie peut attendre de ses séniors.
Ainsi, M. Chahed milite-t-il en faveur d’une retraite devant se transformer en une vie active ouverte sur une ère de partage et de valorisation des expériences des aînés, en faveur d’un encadrement des jeunes générations aussi bien au sein de l’administration que du secteur privé, ainsi qu’une contribution active à la vie culturelle et associative.
Le chef du gouvernement n’a pas manqué à ce sujet d’indiquer que tout devra être entrepris pour que la législation nationale soit adaptée aux exigences que cela implique.
Car un tel choix à tendance stratégique implique forcément des restructurations diverses de nature à favoriser, chez les citoyens âgés, un état d’esprit aux antipodes de l’inactivité et de la dépendance. Soit une mentalité d’encadreur, de producteur et de formateur pleinement conscient de son rôle actif au sein de la société.

Charger plus d'articles
Charger plus par M’hamed JAIBI
  • Une polémique à éviter

    Le conseil de direction de l’Instance supérieure indépendante des élections (Isie) parvien…
  • Trop peu de candidates

    Par M’hamed JAIBI La femme a, depuis la révolution, pris les devants de la scène en tant q…
  • La vérité pour éviter les erreurs

    Les coupures d’eau courante pendant la fête de l’Aïd El Idha que tous les observateurs ont…
Charger plus dans Editorial

Laisser un commentaire