Bizerte | Les travaux dans la ville n’avancent pas : Tout doucement le matin, pas trop vite le soir

Les habitants et les visiteurs réguliers peuvent remarquer le vaste chantier entamé depuis des années et laissé en friche.

Quand un visiteur vient à Bizerte et longe la route de la Corniche jusqu’à Ras El Blatt, il ne peut qu’admirer la beauté du littoral : mer et verdure du paysage sont d’une beauté extrême !
Ensorcelé par la magie des lieux, l’hôte n’a pas le temps de déceler les défaillances ici et là, notamment quand il est juste de passage. Seulement, les habitants et les visiteurs réguliers peuvent remarquer le vaste chantier entamé depuis des années et laissé ainsi en friche.
Trottoirs défoncés recouverts de poussière dans plusieurs endroits et laissés en l’état depuis des mois. Un désagrément de plus pour les promeneurs et les baigneurs. On comprend que la période de la pandémie de Covid-19 ait impacté le rythme des travaux qui ont accusé partout des retards conséquents.
Mais est — ce une raison su sante ? Ainsi, arrive-t-on presque à la fi n de l’été, et on constate qu’on prend du temps à poser les carreaux sur le trottoir, notamment au niveau de «Belle Plage»… On vous épargne les détails quant à l’esthétique et la fi nition. Et quel que soit l’argument que l’on pourrait avancer, le résultat est là. Espérons que l’achèvement des travaux ne durera pas encore plus longtemps.

Laisser un commentaire