Transport aérien : Tunisair affiche de bons résultats

 

Le nombre de passagers a augmenté positivement de 17,8%, pour se situer à 1.932.950 au 30 septembre dernier. De même, le nombre d’heures de vols réguliers a augmenté de 24,2%, passant de 32.707 heures, fin septembre 2022, à 40.648 à la même période de cette année.

Les revenus du transporteur national Tunisair ont enregistré une hausse de 14,9%, au troisième trimestre 2023, pour s’établir à 570 millions de dinars (MD), d’après des indicateurs rendus publics, mardi, sur le site de la Bourse de Tunis.

L’évolution de l’activité de la compagnie aérienne est encore plus importante sur les neuf premiers mois de 2023, puisque les revenus ont dépassé 1,2 milliard de dinars, soit une hausse de 21,9%.

Le nombre de passagers a augmenté positivement de 17,8%, pour se situer à 1.932.950 au 30 septembre dernier. De même, le nombre d’heures de vols réguliers a augmenté de 24,2%, passant de 32.707 heures, fin septembre 2022, à 40.648, à la même période de cette année.

Les indicateurs de Tunisair font état, également, d’une augmentation de l’offre de siège kilomètres offerts (SKO) de 18%. La SKO est une mesure de calcul du nombre de sièges offerts sur une ligne aérienne, en comparaison des offres proposées par les différentes compagnies aériennes.

Il est à souligner que l’amélioration de l’activité de la compagnie a été accompagnée d’une augmentation des dépenses de location d’avions, de près de 13 MD, au cours du troisième trimestre 2023, en raison du déficit qui a nécessité l’entrée en activité de nouveaux appareils loués, pour répondre à l’évolution de la demande.

Par ailleurs, la compagnie a enregistré une hausse des redevances aéroportuaires de 17% et des charges de l’assistance commerciale de 16%.

Les charges d’approvisionnement de carburant ont baissé de 13%, sous l’effet du recul du prix du baril de -13,95% et de la parité USD/TND (-1,67%).

Pour ce qui concerne l’endettement, il a diminué de 19% à la suite du remboursement des crédits et des reports d’échéances de la période Covid, ainsi que de la limitation du recours au financement externe.

Laisser un commentaire