Data et Robots : Les fondations de l’industrie du futur

 

Imaginez un monde où la supply chain n’est pas simplement une séquence d’opérations, mais une symphonie harmonieuse d’intelligence humaine et artificielle, jouée par des acteurs, tels que les cobots et guidée par la partition de la data. Anis Sahbani a plongé dans les profondeurs des défis et des opportunités offerts par la convergence de la data, de l’aspect cognitif, et de la robotisation. Tel un architecte du futur industriel, il a esquissé une Toile où la collaboration homme-machine devient le pilier de l’efficacité opérationnelle, de la durabilité et de la croissance économique.

Intervenant lors de la deuxième édition de Safran Tunisia Innovation Shaker, événement phare dans le domaine de l’innovation industrielle, Anis Sahbani, professeur associé à l’Université Sorbonne, a tracé les contours de l’avenir technologique au sein de la chaîne d’approvisionnement.

Fort d’une double expertise, liant son rôle académique à la Sorbonne à son engagement actif au sein d’Innova Robotics, une entreprise innovante dans le domaine de la robotique, le Pr Sahbani a fusionné théorie et pratique pour offrir des insights précieux sur les évolutions à venir dans le paysage industriel.

Redéfinir la révolution robotique

Le Pr  Sahbani a mis en lumière le rôle essentiel de la société Innova Robotics dans l’accompagnement des industriels tunisiens à travers la révolution en cours dans le domaine de la robotique. Cette dualité de rôles, à la fois éducateur et acteur de l’innovation, a enrichi son discours d’une compréhension approfondie des enjeux tant académiques qu’industriels. Anis Sahbani est revenu sur la complexité du paysage technologique émergent, évoquant les défis de catégorisation et de priorisation des multiples innovations qui émergent. Malgré les tentatives de classer les technologies émergentes, Sahbani a souligné que le fil conducteur unificateur entre ces avancées résidait dans la gestion et l’exploitation judicieuse des données.

La data, selon ses dires, est le catalyseur de tout progrès futur. De la collecte de données internes via des objets connectés à la récolte d’informations provenant de systèmes de production et de logistique, Sahbani a mis en avant la nécessité de comprendre et d’analyser ces données pour progresser vers l’excellence dans la chaîne d’approvisionnement.

L’aspect sécuritaire des données a également été abordé, avec Sahbani, introduisant le concept de blockchain comme une solution incontournable pour assurer la protection de ces données stratégiques. Dans cette perspective, il a souligné l’importance de garantir la confidentialité et l’intégrité des données, éléments clés pour la confiance et la sécurité dans le paysage technologique émergent.

Naviguant à travers l’évolution temporelle des préoccupations au sein de la chaîne d’approvisionnement, Anis Sahbani a aussi offert une vue d’ensemble complète de l’évolution des préoccupations et des approches, passant de simples descriptions à des analyses prédictives. Cet aspect historique a fourni un éclairage sur la trajectoire actuelle de l’innovation et sur la manière, dont les entreprises s’adaptent aux évolutions constantes du marché.

Données et robots : la symphonie de l’innovation

Pour passer à des considérations plus cognitives, Sahbani a expliqué en détail l’importance du rôle des données dans le processus de planification, soulignant que l’alignement précis de ces données était essentiel pour élaborer des plans d’actions continus dans le temps. Ceci pour illustrer la nécessité d’une modélisation avancée et l’intégration d’algorithmes d’apprentissage automatique pour une gestion efficace des données.

Abordant ensuite l’aspect de la robotisation, Anis Sahbani a introduit le terme «COBO» ou Robotique Collaborative. Il a illustré cette idée à travers des exemples concrets, montrant comment les robots étaient de plus en plus intégrés dans des tâches traditionnellement considérées comme peu valorisantes, mais nécessitant une précision extrême. La transformation de tâches dans des secteurs, tels que le textile et la fabrication, où des fonctions répétitives et de faible valeur ajoutée ont été automatisées, a servi d’exemple tangible de l’impact de la robotique collaborative sur l’efficacité opérationnelle. Dans ce même cadre, Sahbani a souligné que cette collaboration homme-machine n’était pas une menace pour les emplois, mais plutôt une transformation des tâches, où les travailleurs peuvent évoluer vers des fonctions à plus forte valeur ajoutée.

Vers l’harmonie cognitivo-robotique 

En guise de conclusion, il a lancé une réflexion approfondie sur le défi crucial de l’harmonisation des éléments cognitifs, de l’intelligence artificielle et de la collaboration homme-machine. Anis Sahbani a anticipé un futur dominé par des systèmes robotiques cognitifs qui apprendront de manière autonome et s’adapteront aux exigences en constante évolution de l’industrie.Il a aussi souligné la nécessité d’une gestion efficace lors de l’introduction d’innovations, mettant en lumière la rapidité avec laquelle de nouvelles technologies émergent et la nécessité d’avoir une vision stimulante de l’avenir, où la synergie entre l’intelligence humaine et l’intelligence artificielle propulsera les opérations de la chaîne d’approvisionnement vers des sommets sans précédent.

Tout cela offre, selon lui, une perspective profonde sur les défis et les opportunités dans le monde de la technologie et de la robotique, et souligne le rôle crucial de la collaboration entre l’académie et l’industrie dans ce voyage vers l’avenir technologique.

Laisser un commentaire