Débats budgétaires : Vers une bonne gouvernance du système de subvention en privilégiant les ayants droit

 

Le ministère est en train d’effectuer un recensement des boulangeries classées et non classées en vue de fournir le pain subventionné à toute la population, d’autant que la base de données remonte à 2008, qu’il faudra donc actualiser, a indiqué la ministre du Commerce. A partir des nouvelles données, des mesures et des décisions seront prises, a-t-elle annoncé.

Le ministère du Commerce et du Développement des exportations devra réserver la préservation du système subvention par la maîtrise, la bonne gouvernance et son orientation vers les ayants droit, a indiqué la ministre du Commerce Kalthoum Ben Rejeb. Dans sa réponse aux questions des députés, lors d’une séance plénière consacrée, hier, à l’examen du budget de du département du Commerce, Ben Rejeb a mis l’accent sur l’intérêt porté sur la numérisation des circuits de distribution des produits subventionnés. La ministre a fait savoir que ce système a été mis en place à partir des données existantes et sera enrichi et actualisé par les structures concernées.

Au sujet de la pénurie de pain, la ministre a fait savoir que l’Etat a importé de grandes quantités de blé cette année, par rapport à celle écoulée. Elle a mis l’accent sur l’approvisionnement régulier des boulangeries classées durant les mois de juillet et août 2023, ajoutant que certaines enseignes provoquent intentionnellement les crises pour semer le désordre et se complaire dans les pratiques illicites impunément.

Le ministère est en train d’effectuer un recensement des boulangeries classées et non classées en vue de fournir le pain subventionné à toute la population, d’autant que la base de données remonte à 2008, qu’il faudra donc actualiser, a indiqué Ben Rejeb. A partir des nouvelles données, des mesures et des décisions seront prises, a-t-elle annoncé.

Ben Rejeb a rappelé, dans ce cadre, que les permis de mise en place des boulangeries sont délivrés par les gouvernorats et non par le ministère du Commerce. Au sujet de la zone de libre-échange de Ben Guerdane, la ministre a annoncé qu’elle sera inaugurée le 7 mars 2024, et ce, après avoir résolu les problèmes qui ont bloqué l’aboutissement du projet. « Nous sommes actuellement en train de finaliser la gestion de cette zone », a-t-elle précisé. Pour ce qui est de l’eau minérale conditionnée, elle a fait savoir que son département a appelé les grossistes à déposer leurs adresses et informer des quantités dont ils disposent afin d’organiser les activités.

Laisser un commentaire