La chronique judiciaire

justice cour

 

Un nouveau mandat de dépôt à l’encontre de Wadiî El Jéri

Un nouveau mandat de dépôt a été émis à l’encontre de Wadiî El Jéri, ex-président, de la Fédération tunisienne de Football (FTF), et ce, sur décision délivrée, dans la soirée du mardi 28 novembre, par le juge d’instruction du Tribunal de première instance de Tunis.

Il s’agit d’un second mandat de dépôt sur la foi d’une nouvelle affaire concernant des accusations de malversation de deniers publics mis à sa disposition, et ce, dans le cadre de ses activités de président de la FTF.

Il est utile de rappeler que c’est le second mandat de dépôt à l’encontre de l’ex-patron de la FTF, déjà impliqué dans une autre affaire à la suite d’une plainte déposée par le ministère de la Jeunesse et des Sports relative à de présumés soupçons de corruption financière et administrative.

La demande de libération d’un ancien D.G. d’une banque publique rejetée

La Chambre des mises en accusation près la Cour d’appel de Tunis a rejeté, hier, mercredi 29 novembre, la demande de libération d’un ancien directeur général d’une banque publique et a décidé de le maintenir, par conséquent, sous l’effet du mandat de dépôt. A la suite de présumés soupçons de corruption financière et administrative consistant à faire bénéficier un homme d’affaires de crédits bancaires sans garanties solvables.

Il est à noter que les investigations ont compris les interrogatoires dudit directeur général de banque et 12 cadres bancaires, sachant que ces derniers ont été maintenus en liberté, tout en restant à la disposition de la justice pour d’éventuels compléments d’enquête.

Moufida Chargui

Laisser un commentaire