COP 28 de Dubaï : Les engagements de la Tunisie d’ici 2030

 

La Conférence de Dubaï sur les changements climatiques de 2023, également connue sous le nom de COP 28, bat son plein aux Émirats arabes unis. Cet événement international, organisé par l’Organisation des Nations unies, se déroule du 30 novembre au 12 décembre 2023, réunissant des délégations du monde entier pour discuter et élaborer des stratégies cruciales visant à atténuer les effets dévastateurs du changement climatique.

D’ici 2030, la Tunisie a pris des engagements significatifs, avec une attention particulière portée sur la résilience alimentaire, une priorité essentielle pour faire face aux défis climatiques.

L’agriculture, pilier fondamental de l’économie tunisienne, est au cœur de ces engagements. La Tunisie vise à promouvoir une agriculture pluviale et irriguée résiliente face aux effets inévitables du changement climatique. Cela implique l’adoption de pratiques agricoles plus intelligentes et durables pour garantir une production alimentaire constante et de qualité, malgré les défis climatiques.

La gestion durable des forêts et la restauration des paysages forestiers et pastoraux dégradés sont également des points majeurs de l’agenda tunisien.

La Tunisie reconnaît l’importance cruciale des écosystèmes forestiers pour maintenir l’équilibre écologique et s’engage à restaurer les zones dégradées, renforçant ainsi la biodiversité et contribuant à l’atténuation des changements climatiques.

En outre, la Tunisie s’efforce de valoriser au maximum les ressources naturelles, anticipant ainsi la transition vers une agriculture résiliente au stress hydrique et sobre en carbone. Cette approche intégrée vise à garantir une utilisation efficace des ressources, minimisant l’impact environnemental tout en assurant la sécurité alimentaire.

avec Pnud Tunisie

Laisser un commentaire